Vous-êtes ici: AccueilActualités2022 01 14Article 636364

Actualités of Friday, 14 January 2022

Source: www.camerounweb.com

Kribi : des enfants et des élèves embarqués dans des réseaux de pr3stitution

Des réseaux de proxénètes Des réseaux de proxénètes

Plusieurs maisons de Kribi recrutent des enfants

Ils sont recrutés par des proxénètes

La situation est préoccupante selon les autorités


Kribi la cité balnéaire fait encore parler d’elle. Cette fois avec un fléau qui mine cette cité touristique et s’avère très dangereuse pour les élèves. Selon les autorités locales, la plupart des maisons meublées de la cité balnéaire sont des foyers de proxénètes. Et ce n’est pas le plus dangereux. La situation est grave, du fait qu’elle concerne les enfants. Au cours d’une réunion de sécurité que coordonnait le préfet de Kribi NOUHOU BELLO, la révélation a été faite par les services de renseignement qui disent maitrisé les lieux clos où se passe cette activité. La situation devient plus inquiétante à Kribi en ce qu'elle recrute davantage les élèves des lycées et collèges. Plusieurs élèves sortent de leurs maisons avec les habitudes de ville, pour dissimuler la tenue au moment de ces rencontres sataniques. Certains s'y retrouvent en tenue de classe. D'après plusieurs sources d'information, ces réseaux de proxénétisme à Kribi sont entretenus par des personnalités sans scrupule. Ce qui rendra certainement le travail de monsieur le préfet difficile.

L’on soupçonne plusieurs élus détenteur de boite de nuit et des hôtels qui entretiennent ces réseaux. Mais l’autorité administrative est décidée d'en découdre avec ces réseaux malgré que lui-même reconnaisse que la tâche sera difficile. « Il est de notre devoir de mettre fin à ce genre d’activité qui met en péril l’avenir de la jeunesse. Quelques soit les personnes qui sont derrière, nous allons mener une lutte acharnée pour sauver les meubles. Nous avons des moyens et de la détermination », a confié une source qui cite le préfet de Kribi.

Dans les grandes villes du Cameroun, les réseaux de prostitution des élèves se sont développés avec l’avènement de l’internet. Il y a encore quelques jours, une folle rumeur démentie par les responsables de l’établissement annonçait un réseau de partouze à Issam.

Rejoignez notre newsletter!