Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 03Article 626575

Actualités of Wednesday, 3 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Justice : la situation se complique pour Clotaire Nguedjo aux arrêts

La situation se complique pour Clotaire Nguedjo aux arrêts La situation se complique pour Clotaire Nguedjo aux arrêts

• Clotaire Nguedjo est toujours en détention

• Il ne sera pas libéré sitôt

• Ses amis sont toujours en fuite


Arrêté depuis le 1er novembre 2021, le cadre du PCRN dénommé Clotaire Nguedjo n’est pas aux bouts de ses peines. Présenté au procureur de la République le lendemain, le juge a demandé qu’il soit reconduit en cellule à la brigade de la gendarmerie pour complément d’enquête. Selon les informations, les juges ont des éléments suffisants qui confirment sa participation active aux faits qui lui sont reprochés. Cependant tant que ces trois autres amis en fuite ne seront pas arrêtés et présentés au procureur, Clotaire Nguedjo restera en détention.

Selon les révélations de Boris Bertolt, le collaborateur de Cabral Libii s’était engagé à collaborer avec les forces de l’ordre pour mettre la main sur Fritz Messey Messey et Julien Bapes Bapes. Aux dernières nouvelles, il aurait préféré informer ses camarades de ce qui se tramait contre eux.

« Clotaire Nguedjo a été arrêté exactement le 1 et novembre 2021 à 16h. La stratégie des gendarmes a été de le convoquer simplement. Il croyait que c’était pour une de ses plaintes. Sur place, il a été simplement arrêté et jeté en cellule. Le commandant lui a demandé de coopérer à l’arrestation des autres. Il a dit oui. Mais a plutôt informé ses camarades qui sont devenus des fugitifs. Le lendemain Clotaire Nguedjo a été présenté chez le procureur. Il sera renvoyé à la brigade pour complément d’enquête afin que les autres soient arrêtés. Tant qu’ils sont en fuite, Clotaire Nguedjo restera en détention à la brigade », explique-t-il.

Contrairement à ce qu’aurait imaginé Clotaire Nguedjo, Cabral Libii ne compte pas intervenir dans cette affaire. Le légaliste compte bien laisser la justice faire son travail. Comme il avait dit dans une précédente publication, seuls Poutine Le lion et Nourane Foster peuvent espérer bénéficier de son soutien.

Pour rappel, la tête des trois collaborateurs de Cabral Libii en fuite sont mise à prix. « « Afin d’aider les autorités à mettre la main sur ces trois fugitifs, des récompenses ont été lancées. Avant qu’elles ne soient mises à jour, pour l’instant en cas d’information conduisant à l’arrestation de l’un d’eux, vous recevez : Pour Julien Bapes Bapes : 275 000 Fcfa, Pour Jean Louis Batoum : 225 000 Fcfa , Pour Fritz Messey Messey : 225 000 Fcfa. Si vous ne pouvez pas les conduire dans un commissariat ou une gendarmerie écrivez via whatsap au numéro : 00 44 7404 793575. Ces récompenses sont susceptibles d’augmenter dans les prochaines heures », annonce le lanceur d’alerte dans une publication.

Rejoignez notre newsletter!