Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 08Article 627298

Actualités Criminelles of Monday, 8 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Justice : dépassé, Cabral Libii se rend au parquet et tente le tout pour le tout

Dépassé, Cabral Libii se rend au parquet et tente le tout pour le tout Dépassé, Cabral Libii se rend au parquet et tente le tout pour le tout

• Clotaire Nguedjo et Jean Louis Batoum sont en cellule

• Cabral Libii tente de rencontrer le procureur de la République

• L’affaire se complique

Les déboires judiciaires de plusieurs cadres du PCRN prennent une nouvelle tournure comme vous l’annonçait CamerounWeb dans ses précédentes publications. Libérés vendredi, Clotaire Nguedjo et Jean Louis Batoum sont à nouveau placés en cellule au parquet de Ndokoti en attendant leur audience avec le procureur de la République ce lundi. Sentant l’étau se resserrer sur ses lieutenants, le président du PCRN, Cabral Libii qui jusqu’alors niait avoir connaissance de l’affaire Mirabelle, s’est rendu en personne au parquet ce jour. Selon les révélations de Boris Bertolt, il tente depuis son arrivée sur les lieux d’entrer en contact avec le procureur de la République en charge des dossiers de ses militants.

Pour le lanceur d’alerte, le député tente d’influencer le juge. « Cabral LIBI se trouve actuellement au tribunal de Ndokoti où il cherche à rencontrer le procureur au moment où Jean Louis Batoum et Clotaire Nguedjo ont été placés dans les cellules du parquet de Ndokoti. Je n’ai jamais vu une tentative aussi grotesque d’influencer des magistrats. Que fait -il là? Lui qui n’a jamais eu le moindre mot de compassion pour une jeune fille décédée », s’interroge-t-il.
Pour rappel, Fritz Messey Messey, Julien Bapes Bapes, Clotaire Nguedjo et Jean Louis Batoum tous cadres du PCRN, sont impliqués dans une rocambolesque affaire de diffamation, couplée d’atteinte à la vie privée sur la jeune Mirabelle Lingom. La victime a été agressée et violée lorsqu’elle a porté plainte contre ses bourreaux. Sa mort s’en est suivie quand elle a refusé l’option d’un règlement négocié du conflit qui l’oppose aux cadres du PCRN.

Depuis le déclenchement de l’affaire, Cabral Libii a réaffirmé son soutien à ses lieutenants. Il a publiquement déclaré que son chargé de mission Poutine Le Lion « ne ment jamais ». Voyant l’affaire prendre une nouvelle tournure, le parti a sorti un communiqué pour accusé le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) de Maurice Kamto de manipuler la justice camerounaise.

Rejoignez notre newsletter!