Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 28Article 625447

Actualités Criminelles of Thursday, 28 October 2021

Source: Kalara

Justice: Dieudonné Ossomba détourne un million de francs au cours d’une enquête

Il médite sur son sort à la prison militaire de Yaoundé Il médite sur son sort à la prison militaire de Yaoundé

L’argent lui avait été confié pour le restituer au plaignant. Mais, ce dernier l’aurait utilisé à des fins personnelles. Il médite sur son sort à la prison militaire de Yaoundé.

Abus de fonction et violation de consignes : telles sont les infractions pour lesquelles le maréchal de logis chef Noah Ossomba Dieudonné est écroué à la prison militaire de Yaoundé depuis août dernier. Il a toujours reconnu avoir détourné pour ses propres besoins la somme d’un million de francs qui lui avait été confiée au cours d’une enquête. Il était question de restituer lesdits fonds au plaignant. Ce qu’il n’a pas fait. Le 19 octobre 2021, le tribunal a ouvert les débats dans cette affaire en présence de M. Ngea Amos, le bénéficiaire des fonds détournés, qui a comparu comme témoin de l’accusation.

Il ressort des débats qu’en août 2021, le maréchal de logis chef Noah Ossomba Dieudonné s’est vu confié par son chef de bureau la plainte de M. Ngea Amos contre Mme Mvondo Marie pour les faits qualifiés d’escroquerie. Le sous-officier de gendarmerie a ouvert une enquête. Au cours de ladite enquête, l’accusé avait déposé la somme d’un million de franc qu’il fallait remettre au plaignant. Cette somme représentait le remboursement des fonds que lui devait Mme Mvondo Marie. Sauf que l’homme en tenue avait décidé de garnir ses poches avec les fonds litigieux. Les faits décriés avaient été qualifiés d’abus de fonction et violation de consigne, comportement amoral susceptible de ternir l’image de la gendarmerie nationale.

Ngea Amos, le témoin de l’accusation et supposée victime, a déclaré que M. Noah Ossomba Dieudonné lui a déjà remboursé cette somme et qu’il ne lui réclame plus rien, pas même les dommages et intérêts. Le commissaire du gouvernement (procureur de la République) a, quant à lui, demandé au tribunal de prendre acte de ce que le mis en cause a plaidé coupable. Et il a sollicité qu’il soit déclaré coupable des faits qui lui sont reprochés. Le verdict est attendu le 16 novembre 2021.

Rejoignez notre newsletter!