Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 03Article 621610

Actualités of Sunday, 3 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Jean de Dieu Momo annonce la date de son départ du gouvernement

Jean de Dieu Momo annonce la date de son départ du gouvernement Jean de Dieu Momo annonce la date de son départ du gouvernement

• Le ministre Momo adore sa vie de ministre

• Il compte y rester pendant les 20 prochaines années

• Il est accusé d’apologie du génocide

Accusé par une partie des Camerounais de faire l’apologie du génocide, le ministre délégué auprès du ministre de la justice Jean De Dieu Momo répond à ses détracteurs. La publication en question a été faite en juin 2020 et ne date donc pas d’aujourd’hui selon le ministre. Il saisit l’occasion pour rappeler aux Camerounais qu’il ne compte pas quitter le gouvernement de Paul Biya de sitôt
« Si ça peut vous faire enrager davantage sachez que je suis aux affaires encore pour une vingtaine d’années ! Celui qui n’est pas content s’avance au paradis », a-t-il déclaré.


Des propos dérangeants


Originaire de l’Ouest du Cameroun, le ministre délégué auprès du ministre de la justice, Jean de Dieu Momo accuse ses frères de Dschang d’être les responsables des attaques sécessionnistes dans les régions anglophones du Cameroun. Les chefs de guerre ambazoniens No Pity et Field Marshall sont tous originaires de Dshang d’après le ministre. Pour Jean de Dieu Momo pour mettre fin à la guerre au NOSO, il faudra « neutraliser les terroristes sécessionnistes Grasfiel, ».

« Une partie du Sud-Ouest est habitée par les gens du Gasfield. Field Marshall et No Pity ce sont mes frères de Dschang que la colonisation a rattaché dans le Sud-Ouest. Ils ont tous leurs parents à Dschang. Et c'est bien ce que je dis: dans le Sud-Ouest la sécession est animée par les ressortissants Grasfield qui habitent là-bas. Ce sont eux qui installent la terreur là-bas. Si on neutralise les terroristes sécessionnistes Grasfiel, le problème sera résolu », a-t-il écrit dans un commentaire sur les réseaux sociaux.

Ces propos tenus par le ministre de Paul Biya passent mal sur la toile. Pour le cyberactiviste Max Senior, Jean De Dieu Momo fait l’apologie du génocide.

« Le ministre délègue auprès du ministre la justice du Cameroun Jean De Dieu Momo alias Fo'o Dzakeutonpoug fait l'apologie du génocide. L'histoire nous enseigne que les gens comme toi finissent souvent très mal, ce que tu veux créer dans ce pays va se retourner sur tes enfants et toi je peux te le garantir, continue dans ta sale besogne », a-t-il publié sur son compte officiel.

Rejoignez notre newsletter!