Vous-êtes ici: AccueilInfos2017 11 20Article 426545

General News of Monday, 20 November 2017

Source: cameroonweb.com

Je n’ai rien contre l’homosexualité, ma nudité c’est ma liberté- Vincent Fouda


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

On attendait sa sortie officielle, c’est désormais fait ! Invité hier dimanche à l’émission Entretien - Vérité sur Canal 2, le politologue et homme politique camerounais Vincent Sosthène Fouda s’est prononcé sur les rumeurs d’homosexualité qui pèsent sur lui depuis la diffusion sur les réseaux sociaux d’une vidéo le présentant nu le 15 novembre dernier.

Même s’il n’a pas voulu commente son orientation sexuelle au nom de sa vie privée, celui qui soutient être père de douze enfants – dont sept adoptés — indique ne rien avoir contre le phénomène.

« Je n’ai rien contre les déviances sexuelles (…) et je pense que dans notre pays il faut dépénaliser l’homosexualité », a lancé Vincent Sosthène Fouda au cours de l’émission.

Pour le candidat malheureux à la présidentielle de 2018, il n’est plus de sexualité normale de nos jours.

« Nous vivons dans une société en pleine mutation où l’on doit se poser des questions sur la norme-sexualité. (…) Le Cameroun a vocation à dépénaliser l’homosexualité de manière à ce que ceux qui font ce choix soient exclus de la formation de la famille telle que nous l’entendons et la comprenons », s’est-il justifié.

Le sociologue rappelle qu’il existe au Cameroun deux phénomènes d’homosexualité.

« Il y a ce qu’on appelle homosexualité qui ne représente en fait qu’une infime partie des Camerounais ; et il y a des pratiques de soumission sexuelle pour la promotion de l’élite dans notre pays. (…)Ceux qui sont accusés d’homosexualité dans notre pays sont mariés, ont des enfants et une femme », a-t-il précisé.

Et de préciser que 73 % des adoptions réalisées au Cameroun sont faits par des couples homosexuels. Commentant la vidéo de lui nu qui circule sur les réseaux sociaux, Vincent Sosthène Fouda a, par ailleurs, précisé que sa nudité était une forme de liberté. « C’est quand on est nu qu’on est libre » a-t-il ajouté.

Sur les réseaux sociaux Vincent, Sosthène Fouda compte des millions de fans, cette sortie est diversement appréciée. Tandis que certains internautes saluent le courage d’un homme qui ne « s’est pas laissé démonter par le scandale et l’humiliation dont il est victime », d’autres regrettent ces propos « indignes d’un politique qui convoite le suffrage universel ».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter