Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 12Article 628036

Actualités of Friday, 12 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Insalubrité dans les Sous-préfectures: Vision 4 expose Atanga Nji et le renvoie à son vrai travail

vision 4 expose Atanga Nji et le revoie à son vrai travail vision 4 expose Atanga Nji et le revoie à son vrai travail

• Dans un nouveau "Grand reportage", Vision4 a décidé de mettre les projecteurs sur les sous-préfectures

• Ces préfectures délabrées et insalubre pour la plupart

• La responsabilité du Minat Atanga Nji a été soulignée


Dans le nouveau "Grand Reportage signé par Christophe Raoul Bia, l'on redécouvre l'insalubrité et l'état de délabrement notoire dans lequel se trouvent la plupart des sous-préfectures du Cameroun.

Comme les derniers "Grands Reportages" de la chaine de télévision, le sujet peut ressembler à une "attaque", mais il faut tout de même reconnaitre que ce ne sont que des faits rapportés bruts, avec un peu de commentaires. Rien de méchant en réalité, même si cet article sera pris comme une initiative visant à s'attaquer au Minat ou à salir l'image du Cameroun qui s'apprête à accueillir la CAN dans quelques mois.



Dans une publication ce mercredi 3 novembre sur sa page Facebook, le journaliste auteur des "Grands Reportages" de Vision4 affirme avoir reçu des menaces. Par conséquent, Bia a décidé de suspendre ses sorties risquées sur le terrain au profit du bureau. Une décision qu'il apprécie d'ailleurs.

"Ceux qui aiment le Cameroun plus que nous qui n'avons pas deux passeports, disent que la CAN arrive que j'arrête les reportages à gages(Sabotage)! Ok je suis donc dès ce matin un bureaucrate ça me va même bien que d'aller tout le temps sous la pluie sous le soleil de jour comme de nuit chercher les problèmes avec risque de bastonnade", écrit Raoul dans sa publication.

Il faut dire que plusieurs sujets traités par le journaliste ont suscité de vives critiques au sein de l'opinion et de la corporation. Plusieurs de ses confrères ont reproché à Bia, ainsi qu'à ses supérieurs hiérarchiques, de s'en
prendre à des personnalités, sur la base des accusations subjectives. Les cas des reportages sur Valséro et Remy Ngono sont assez parlants. Plusieurs personnalités ont même demandé que la chaîne Vision4 soit suspendue pour ces reportages jugés pas du tout professionnels.

Rejoignez notre newsletter!