Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 27Article 625306

Actualités of Wednesday, 27 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Insécurité : le Maire de Bafoussam 1er séquestré, ligoté puis rançonné par des individus armés

Maire Cyrille NGNANG Maire Cyrille NGNANG



• La scène s’est déroulée ce lundi 25 octobre

• C’était dans la maison du Maire Cyrille NGNANG

• Il a dû transférer beaucoup d’argent avant que les individus armés de machettes le libèrent


A une distance d’environ 300 Km au Nord-Ouest de Yaoundé ou de 275 Km au Nord Est de Douala, Bafoussam, reste une ville stratégique et capitale de la région de l’Ouest. Elle est également une ville carrefour non seulement pour les principales villes de la Région de l’Ouest mais aussi un carrefour entre plusieurs Régions du grand Sud Cameroun d’une part et celles du septentrion d’autre part. Mais, Bafoussam n’est pas épargné par l’insécurité grandissante qui gangrène la majorité de la ville Camerounaise. Une des plus hautes autorités administratives de cette ville a failli en payer le prix ultime. Il s’agit du Maire de Bafoussam 1er qui a survécu à une véritable tentative d’assassinat. Mais que s’est-il réellement passé.

L’information a été révélée par les confrères de La Nouvelle Expression. La scène s’est déroulée ce lundi le 25 octobre aux environs de 6 heures. Le journal nous apprend qu’ils sont trois individus à faire l’opération. En effet, ils se sont présentés à la porte du Maire Cyrille NGNANG. Bien naturellement, la fille de l’autorité municipale n’a pas hésité à leur ouvrir l’entrée de leur demeure. Une fois dans l’enceinte de la maison, ces individus ont exigé à voir le Maire. Celui-ci se présente en toute quiétude. « Et c’est ainsi que les visiteurs d’un autre genre sortent de leurs blousons des machettes et tiennent tous les occupants de la maison située au lieu-dit TPO en respect. Après avoir ligoté le Maire, les malfrats passent la maison au peigne fin. Ils prennent une importante somme d’argent », souligne les confrères.

Ces derniers ne se sont pas arrêtés là. Ils ont demandé au Maire d’effectuer un transfert d’argent via mobile money sur le champ. Pour ce faire, ils lui ont transmis un numéro sur lequel l’argent devrait être déposé. Les malfrats n’ont pas été inquiétés durant plusieurs minutes et ont fait leur coup « tranquillement », et sont reparti sans être inquiété. Le Maire et sa famille ont donc passé une salle journée, mais peuvent néanmoins remercier le ciel pour avoir eu la vie sauve.

Rejoignez notre newsletter!