Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 11Article 622792

Actualités of Monday, 11 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Incendie de RIS Radio : ENEO accusé, KAMTO attristé malgré tout

Incendie de RIS Radio Incendie de RIS Radio



• La radio réputée proche du pouvoir est totalement partie en fumée

• L’opposant Maurice Kamto attristé

• Le promoteur accuse ENEO d’être à l’origine de l’incendie


Le monde médiatique camerounais est secoué par la tragédie que vit actuellement RIS Radio consumée par un incendie. Cette triste nouvelle a affecté également les hommes politiques du pays qui commencent par réagir. C’est le cas de l’opposant Maurice Kamto qui a tenu à compatir à la douleur des promoteurs de cette chaîne radio.

« RIS Radio ravagée par un incendie. Les efforts d'un jeune compatriote ruinés. Tous mes encouragements à M. Sismondi Barlev Bitjocka, afin qu'il s'en relève le plus vite », a posté l’opposant sur son compte Twitter.
C’est le directeur de la radio qui avait donné les informations concernant cette triste nouvelle en partageant sur les réseaux sociaux, une vidéo, témoin du drame.

On y voit sur les images, des murs brûlés, les micros et autres matériels de radiodiffusion en cendre. Il a également pointé du doigt la compagnie de distribution du courant électrique ENEO. Selon lui, ce sont les défaillances au niveau du réseau électrique qui sont à l’origine de l’incendie.
« Coupure d'électricité à minuit...déclenchement. Merci ENEO. Le studio de RIS Radio brulé. Toute la radio brulée. Toute ma vie Brulée en une nuit. Je ne m'en relèverai certainement pas », a-t-il écrit.

Mais il faut dire que ce n’est pas le grand amour entre Maurice Kamto et le promoteur de cette radio réputée proche de la mouvance. « Par haine de Maurice KAMTO le Président National du MRC (Mouvement pour la Renaissance du Cameroun) et Président élu du Cameroun ;dont la victoire a été volée par Paul BIYA...
La Radio pro-gouvernementale RIS FM fait la promotion de la haine tribale anti-Bamiléké (l'ethnie d'où est issue Maurice KAMTO) et ; au cas où des Camerounais viendraient à manifester à nouveau à l'appel de Maurice KAMTO... La Radio "exhorte les forces de l'ordre à tirer à balles réelles, à l'AK*47 si possible, et tant pis si cette fois c'est à la tête, Et non dans la jambe », avait publié un pro Kamto il y a quelques mois. Cette publication montre sans doute l’inimitié entre les deux hommes. Mais si aujourd’hui, l’opposant à pris de la hauteur pour compatir à la douleur de son compatriote, malgré qu’ils ne partagent pas les mêmes opinions, l’on ne peut que constater et apprécier cette réaction à sa juste valeur.

Rejoignez notre newsletter!