Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 11Article 622798

Actualités of Monday, 11 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Humiliation : un universitaire détruit ‘scientifiquement’ Owona Nguini

Un universitaire détruit ‘scientifiquement’ Owona Nguini Un universitaire détruit ‘scientifiquement’ Owona Nguini

•Les compétences d’Owona Nguini sont sérieusement mises en doute

• Les révélations sont faites par un autre universitaire

• Ce n’est pas la première fois que Owona Nguini essuie des critiques pareilles

Invité dans l’émission le Club de ce dimanche 10 octobre 2021 sur Bnews1, le vice-président de l’université de Yaoundé a violemment critiqué son compatriote Achille Mbembé qui a été sollicité par le président français Emmanuel Macron afin de recueillir les aspirations des peuples africains. Owona Nguini a trouvé ridicules les 13 propositions faites par l’historien et écrivain. Cette sortie médiatique a déplu à l’universitaire Prof Wassouni François, chargé de cours au département d’histoire de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l’Université de Maroua au Cameroun.

Ce dernier dans une longue tribune remet en cause les compétences scientifiques du prof Owona Nguini. « Il me souvient encore que des noms comme Nkolo Foé, Eric Mathias Owona Nguini et d'autres qui ne brillent que par leur anonymat scientifique, sont sortis « profaner » le « sacré Achille Mbembe ». Ils agissent un peu comme un prêtre d'un coin perdu du Cameroun qui s'activait et s'agitait pour toiser le Pape à Rome et se permettre de lui donner des leçons. Nouredine Meftah n’écrivait-il pas que « les pseudo-intellectuels, même s’ils n’ont pas de gros bras sont souvent la grosse tête », a-t-il écrit.

Comme si cela ne suffisait pas, l’universitaire déclare que ses collègues laissent de côté les véritables problèmes de la cité pour se consacrer aux débats inutiles qui n’apportent rien à un peuple en déclin.

« A les entendre bavarder comme ils ont pris l’habitude ces derniers temps, on dirait que l'on est dans une forme d'innovation de la bêtise, dans un pays où on a vraiment besoin des débats constructifs et instructifs pour sauver les consciences de la dérive et du désespoir dans laquelle elles sont plongées.

Alors qu'on attendait ces pollueurs des réseaux sociaux et des plateaux de télévision alimenter des débats sur la terrible et horrible actualité récente des renouvellements des organes de base du RDPC dont ils sont d'inconditionnels défenseurs, c'est plutôt un silence de mort qui les a caractérisés. Et pourtant, il y avait tant à discourir et à débattre à propos, car ces moments ont donné lieu à un épisode d'une extrême violence à l'intérieur même d'un parti politique qui avait eu l'habitude de jeter l'opprobre et criminaliser les autres. De quoi faire remuer les méninges et être à la une des débats sur nombre de tribunes, mais ce ne fut pas le cas », a-t-il déclaré.

Rejoignez notre newsletter!