Vous-êtes ici: AccueilActualités2022 01 11Article 635944

Actualités of Tuesday, 11 January 2022

Source: www.camerounweb.com

Humiliation à Olembé : à part Eto’o, voici la liste secrète d'anciens Lions que Paul Biya voulait écarter

Paul Biya lors de la cérémonie d'ouverture de la CAN Paul Biya lors de la cérémonie d'ouverture de la CAN

• Samuel Eto’o a été écarté de la tribune présidentielle

• Selon des révélations, il n’était pas le seul ancien Lion concerné

• Les vieilles gloires sont en colère

L’enthousiasme de la réussite de la cérémonie d’ouverture de la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations TotalEnergies Cameroun 2021 est toujours d’actualité. Dans leur conversation et sur la toile, les Camerounais dans leur grande majorité se félicitent de la grandeur de leur pays qui a su prouver à l’Afrique et au monde de quoi le pays de Paul Biya est capable. D’ailleurs il est le premier à jubiler. « Nous avons le devoir et l’occasion de rappeler au monde que nous sommes un peuple uni et indomptable »,a-t-il lâché sur ses comptes sociaux au soir du 9 janvier.

Seulement, cette éclatante réussite est en train de voler en éclat avec le scandale lié à la mise à l’écart de Samuel Eto’o, président de la Fédération camerounaise de foot. Cette affaire est en train de prendre une ampleur inquiétante. Si jusqu’à présent l’on est que dans les supputations, il y a l’ombre tout de même d’une petite crise ou d’un début de crise.

Manifestement, Eto’o n’est pas la seule vieille gloire de l’équipe nationale du Cameroun à être mis à l’écart lors de la cérémonie d’ouverture. La presse nationale évoque même une situation plus grave et plus complexe.

En effet, dans sa livraison de ce mardi 11 janvier 2022, le journal l’Intégration se fait l’écho d’une « colère des vieux Lions indomptables ». « Classés traîne-misères jusqu’au 9 janvier dernier par les autorités camerounaises, Roger Milla et d’autres grands nom du football national n’ont pas bénéficié de la visibilité due à leur rang. Ils s’en émeuvent avec véhémence », introduit le confrère à la manchette de son numéro du jour. Il a accompagné ce titre avec les images de Samuel Eto’o, de Roger Milla, de Jean-Paul Akono et de Lucien Mettomo.
Sans doute, Paul Biya avait tout préparé et le plan de la mise à l’écart des vieilles gloires a été exécuté avec perfection. Cette situation a bien évidemment le mérite de révolter les anciens Lions Indomptables qui méritent bien évidemment un traitement dû à leur rang.
Cette affaire n’a pas encore livré tous ses secrets. Camerounweb suit le dossier de près.

Rejoignez notre newsletter!