Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 12 08Article 632122

Actualités of Wednesday, 8 December 2021

Source: www.camerounweb.com

Guerre de clans à Etoudi: les armes et les espions de Ngoh Ngoh débarquent au Cameroun

Selon Rémy Ngono, aux armes s'ajoute l'espionnage play videoSelon Rémy Ngono, aux armes s'ajoute l'espionnage

• La guerre de succession fait rage au sein du sérail

• Ferdinand Ngoh Ngoh mobilise sa troupe

• L'intégralité des révélations de Jean Rémy Ngono


La guerre de clans fait rage au sein de l'appareil de l'Etat camerounais. Sentant la fin de leur "créateur" s'approcher à grands pas, les barons du régime Biya multiplient les stratégies en vue d'une prise du pouvoir en cas de vacance.

Parmi les sérieux concurrents pour la succession à Paul Biya à la tête du Cameroun figure l'actuel secrétaire général de la présidence Ferdinand Ngoh Ngoh. Ce dernier met toutes les chances de son côté y compris les moins conventionnelles.

En effet, selon le journaliste camerounais en exil, Jean Rémy Ngono, Ferdinand Ngoh Ngoh fait entrer des armes au Cameroun par le canal du Port autonome de Douala. Il justifie sa déclaration par le fait que ce dernier s'immisce dans les affaires de cette institution à la tête de laquelle il a placé un de ses fidèles, Cyrus Ngo'o. Le journaliste ajoute que les armes envoyées au Cameroun proviennent d'Israël.

Selon Rémy Ngono, aux armes s'ajoute l'espionnage. C'est ainsi qu'il nous informe que le ministre secrétaire général de la présidence a acquis des systèmes d'espionnage dont le célèbre logiciel "PEGASUS" de NSO group appartenant aux israéliens. Ce logiciel aurait permis d'espionner 17 personnalités de la scène publique camerounaise.

La rédaction de CamerounWeb vous propose, ci-dessous, l'intégralité des révélations

Rejoignez notre newsletter!