Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 08Article 622423

Diasporian News of Friday, 8 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Grossesse, anarque d'une forte somme: un 'benguiste' déshabille une journaliste de la CRTV

La journaliste est accusée d'anarque La journaliste est accusée d'anarque

• Une journaliste de la CRTV est citée dans une affaire d'anarque

• Elle a entretenu une relation avec un 'benguiste'

• Ce dernier révèle qu'elle a simulé une fausse grossesse pour le soutirer de fortes sommes


Sortie fracassante d'un homme camerounais vivant en France contre une journaliste de la CRTV où il l'accuse de l'avoir proprement anarqué et le jeté ensuite comme une vieille chaussette. Selon les sources, le jeune homme a décidé d'épouser une femme mais celle de son pays natal et de l'amener vivre avec lui en France.

Dans ses recherches, il croise le chemin de la journaliste du média d'Etat qui se prénomme Zua Jeanne Christelle sur Facebook. Il s'entiche de la jeune femme. " Chéri coco, ma pomme de France, mon trésor, tes formes raffinées, ton teint chocolat et tes lèvres charnues mettent à nue mes désirs de consommer le fruit défendu même si le diable s'y oppose ! Surtout pas de malentendu ma princesse car je viendrais au Cameroun cueillir légalement ce fruit avec l'approbation des ancêtres", décrit l'activiste N'zui Manti la situation avec son humour qu'on lui connaît.

Après de longs mois de dragues et comme il l'a promis, il a décidé de rentrer au pays rencontrer sa dulcinée. A en croire les confidences du jeune homme, leur rencontre a été une réussite. Il a d'ailleurs apprécié la moralité de la jeune fille avec l'air angélique d'une fille pieuse qui aime beaucoup prier. Même s'il a envie de rester encore pour un moment, d'autres responsabilités l'appellent du côté de la France. Il repart alors pour le pays de Macron.

Quelques jours après son départ, la jeune fille le contacte pour l'informer de sa grossesse. C'est à partir de là que les cauchemars du jeune homme ont commencé. La jeune dame ne cesse de demander de l'argent pour ses ennuis de santé 'qui sont révélés être simulés'.

Dans un premier temps, il a envoyé 300 euros, suivi d'un autre transfert de 400 et 500euros pour des raisons 'farfelues'. "Mon chéri l'enfant vient de donner un coup de pied dans le ventre, 300 euros ! L'amour de ma vie l'enfant vient de bailler dans le ventre, 400 euros ! Mon prince charmant, le gynécologue dit que l'enfant refuse de manger dans le ventre, 500 euros !", indique N'zui Manto.

Des semaines après la série de transfert de ces fonds, elle annonce au jeune homme qu'elle a fait une fausse couche, se montrant dans un état désespéré au point de lui dire qu'elle va se suicider. Le jeune homme visiblement amoureux, va la consoler de ne surtout pas y succomber à cette pensée diabolique. Il a réussi à la tempérer et ainsi la relation à distance continue.

Le jeune homme s'apercevra de la supercherie lorsqu'un matin la jeune fille l'appelle pour l'informer qu'elle sera à Paris pour effectuer un reportage sur le sommet France-Afrique et qu'ils vont pourvoir se voir pour passer du bon temps. Une nouvelle qui a plu énormément au jeune homme qui a encore financé des besoins de la jeune fille qui a d'ailleurs donné un rendez-vous à l'aéroport.

Le jeune homme s'est rendu le jour j mais elle n'y était pas. Le numéro sur lequel il devrait la contacter est inaccessible. Il repart chez lui, très déçu et chagriné. Trois jours plus tard, sur les réseaux sociaux, il aperçoit la jeune fille dans une voiture avec un homme toute heureuse avec comme légende de la photo, "Jésus, jésus m'a toujours aimé ! La foi s'accompagne toujours de la patience ! Jésus, jésus m'a toujours aimé". Une découverte qui a mis en colère le jeune homme de se faire avoir ainsi par la jeune fille qui se la coule douce aux côtés d'un autre homme.

Rejoignez notre newsletter!