Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 05Article 621910

Actualités of Tuesday, 5 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Gifle du Col Bamkoui: le Dr Fridolin Nke a toujours 'l'œil gauche qui coule'

Dr Nke chez Maximilienne Mbe Ngo Dr Nke chez Maximilienne Mbe Ngo

• Le Dr Fridolin Nke a toujours les séquelles des gifles qu'il a reçues de la part du col Emil Bamkoui et de ses hommes

• Selon Maximilienne Mbe Ngo l'œil gauche du philosophe coule toujours

• Elle demande que cette action ne soit pas impunie


Après avoir reçu le Dr Fridolin Nke au siège du REDHAC, la défenseure des droits de l'Homme a demandé que tous les Camerounais apportent leurs soutiens au philosophe victime de séquestration par des hommes en tenue.

Elle a profité de l'occasion pour remercier le DGSN Martin Mbarga Nguele pour avoir sanctionné il y a quelques jours, des policiers auteurs de la torture à la machette d'un citoyen dans le cadres d'une enquête. Et d'inviter le Col Bamboui et d'autres haut-gradés de l'armée à prendre l'exemple du DGSN Martin Mbarga Nguele.

"Je l'ai reçu hier au siège du REDHAC pour lui apporter notre soutien. Il a l'œil gauche qui coule. Nous devons nous indigner contre les actes de tortures et traitements inhumains et dégradants. M. le Directeur Général de la DGSN, vous nous avez donné espoir et nous vous félicitons. Cette lutte contre l'impunité va certainement contribuer à une police proche des populations pour la paix, la réconciliation nationale, la cohésion sociale. Continuez dans cette lignée. Vous avez le soutien du REDHAC", écrit Mme Mbe Ngo.

"C'est pour cela que nous demandons à d'autres responsables au niveau de l'armée de suivre votre exemple afin qu'on est aussi Une Armée Nation. Ce qui a été infligé au Pr. Fridolin NKE Officiel dans le bureau d'un Haut gradé de l'armée est regrettable et le haut commandement devrait s'y pencher. Nous avons besoin des Institutions fortes et non les Hommes forts. M. Le Directeur Général de la DGSN nous l'a prouvé. Never give-up !", ajoute t-elle.

Rappelons que dans un direct sur sa page Facebook, le Dr Fridolin Nke avait annoncé qu'il était retenu dans le bureau du Col Bamkoui, où il a reçu plusieurs gifles de ce dernier et de ses hommes.

Rejoignez notre newsletter!