Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 05Article 627082

Actualités of Friday, 5 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Gaëlle Enganamouit, le triomphe, la gloire et la chute !

Gaëlle Enganamouit Gaëlle Enganamouit

• Gaëlle Enganamouit s'est distinguée par son parcours remarquable dans le football féminin camerounais

• Gaëlle Deborah Enganamouit a gagné en honneur, des trophées à des compétitions mondiales

•La joueuse est eclaboussée par un scandal homosexuel avec une jeune fille



Mère d'une adolescente, elle est une vraie Lionne. Son rugissement a été entendu au-delà des frontières camerounaises. Elle a su réhausser le niveau du football féminin, défendu les couleurs du drapeau national, honoré le pays à plusieurs reprises à l'Etranger, rafflé des trophées, servi encore et encore le Cameroun même après sa retraite.

Gaëlle Enganamouit bien qu'étant la fierté des Camerounais et des amoureux du football, est aussi un modèle pour sa jeune génération de footballeuses camerounaise qu'elle prend le soin d'encadrer. Sa retraite annoncée en juin 2020 à 28 ans, n'a pas arrêtée la jeune lionne qui s'est investit auprès de la jeune équipe féminine comme Team manager.

A seulement 28 ans, Gaëlle Enganamouit annonce la fin de sa carrière de footballeuse. C’est dans un post sur Instagram qu’elle a annoncé sa décision. Retour sur la carrière d’une talentueuse joueuse qui a marqué le football féminin africain. La fille des rails comme elle s'est surnommée, s'est forgée un caractère de victorieuse sur la base de son histoire personnelle pour écrire son sucess story.

Gaëlle Enganamouit, une championne cameorunaise reconnue à travers le monde

Benjamine d’une famille de 9 enfants dont 7 filles et 2 garçons, Gaëlle Deborah Enganamouit est née le 9 juin 1992 à Yaoundé. Joueuse de football camerounaise, la chance lui a souri lorsqu'elle a été répérée à 11 ans alors qu'elle évolue au Tonnerre Kalara Club. Elle sera alors transférée au Lorema de Yaoundé en 2004.

Son destin a pris un nouveau trajectoire lorsqu'elle rejoint en 2012 le club serbe du ŽFK Spartak Subotica avec lequel elle remporte le doublé Coupe-Championnat et connaît une première participation à la Ligue des champions féminine de l’UEFA. En 2014, elle rejoint la Suède et l’Eskilstuna United DFF.

Les honneurs, les trophées, la gloire

Gaëlle s'est fait remarquer lors de la Coupe du monde féminine de football 2015 lors de son premier match de groupe le 8 juin. Premier triplé de Gaëlle sous les couleurs de la sélection nationale qui joue contre l'Équateur, le premier match de l'histoire de la compétition. Avec cet exploit, elle raffle plusieurs titres notamment le titre de meilleure joueuse africaine de l'année 2015 et le titre de meilleure joueuse BBC 2016, elle était la seule africaine en lice.

Après un court transfert en 2016 vers Dalian Tianjin Quanjian Women’s FC, un club chinois en 2016, elle retourne en Europe, à nouveau, en 2018, avec le club d'Avaldsnes, vice-champion de Norvège en 2015. De grandes ambitions, la footballeuse en a en plus de la vision. Elle inaugure la première école de football féminin du Cameroun le 4 janvier 2019. Dans la même année, elle est de nouveau retenue dans la sélection nationale du Cameroun pour la Coupe du monde de football féminin.Quelques mois plus, la Lionne annonce la fin de sa carrière de joueuse le jour de son 28e anniversaire, le 9 juin 2020.


Un parcours remarquable sur fond d'accusations d'homosexualité

Le parcours de la championne camerounaise est entachée des accusations homosexuelles. Avec son allure de garçon manqué, ses détracteurs ne la manquent sous ses posts sur les réseaux sociaux. Gaëlle Enganamouit est aussi prêtre à leur rendre la pareille.

C'est ainsi qu'en janvier 2011, elle a répondu en ces termes à un internaute qui lui demande quand est ce qu'elle va accoucher: "Cest pour ta mère que je vais sucer avant d’accoucher ton petit frère". Mais les accusations se sont avérées véridiques lorsque des vidéos de l'attaquante camerounaise ont inondé la toile camerounaise le 5 novrembre 2021. Elle est impliquée dans une idylle avec une jeune fille nommée Khalifa. Cette histoire a noirci d'un coup tout le palmarès, tout le tableau pétillant qu'elle représente dans le coeur des Camerounais. Sa nudité est exposée sur toutes les plateformes de réseaux sociaux. Certains estiment qu'elle a été victime d'un sabotage dans la guerre sans merci qui se joue entre son mentor Samuel Eto'o et Seidou Njoya, le président par intérim de la FECAFOOOT, à qui elle a présenté d'ailleurs sa démission le 4 novembre 2021 de son poste de Team manager de la sélection féminine de football.

Démission de Gaëlle Enganamouit de son poste de Team Manager des Lionnes

Dans un courrier daté du jeudi 4 novembre 2021 adressé au président par interim de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT), Seidou Mbombo Njoya, Gaëlle Enganamouit annonce sa démission au poste de Team Manager de l'équipe nationales séniore féminine du Cameroun.

Elle justifie sa décision par les menaces, intimidations et humiliations publiques provenant du président de la FECAFOOT dont elle déclare avoir été objet. La goutte d’eau qui a fait déborder le vase est l’invective qu’elle a reçue de la part de Seidou Mbombo Njoya lors de la visite des infrastructures de la CAN avec le ministre d’Etat Secrétaire général de la présidence de la République Ferdinand Ngoh Ngoh avec à la clé une demande d’explication qu’elle a d’ailleurs répondu.

« Je ne me suis jamais adressée à vous de manière discourtoise, mais aujourd’hui est le jour de trop, surtout la menace de trop... Monsieur le président, j’ai servi mon pays avec dignité sur les terrains et je le servirai partout où besoin se fera, mais ce ne sera sûrement plus avec vous. Je vous prie de bien vouloir considérer ma démission qui prend effet ce jour », a déclaré Enganamouit Gaëlle.

Il faut rappeler que, quelques heures après cette annonce, des vidéos à caractère pornographique ont fait le tour de la toile. Attribuée à Enganamouit Gaëlle, les vidéos auraient été publiées par cette dernière pour se venger de son amante qui aurait décidé de mettre un terme à leur relation "amoureuse".


La descente aux enfers de Gaelle Enganamouit

La toile camerounaise et inondée par des séquences vidéo montrant la footballeuse Gaëlle Enganamouit dans toutes ses dimensions. Aujourd’hui, il est de notoriété publique que la star entretient des relations (homosexuelles) avec une fille du nom de Khalifa.

Plus l’affaire évolue que les révélations des plus croustillantes sortent au goût du jour. Ce qui est sûr, l’affaire n’a pas commencé aujourd’hui jusqu’à ce que les vidéos ne sortent et deviennent virales sur les réseaux sociaux, devant ainsi le sujet majeur, reléguant même les histoires de la Fecafoot et autres au second rang. Mais, qu’est-ce qui a pu bien arriver entre les deux amoureuses pour qu’on en arrive là ? Au-delà des supputations et autres, l’on y voit un peu plus claire.

Gaëlle Enganamouit dépose une plainte contre la dénommée AHANDA NOMO Brenda Charlie. le 1er novembre pour vol de bijoux, vêtements, tablettes, documents etc. Elle estime le prix total de ces affaires à plus de 10 millions qu'elle réclame à Khalifa.



Qui est Khalifa, l'amante de Gaëlle Enganamouit?

De son vrai nom Brenda Charlie Ahanda Nomo alias Khalifa fait beaucoup parler d'elle dans le sphère des hommes du pouvoir de Yaoundé. La footballeuse Gaëlle Enganamouit qui a eu une idylle avec elle, se trouve dans une situation pénale difficile actuellement pour avoir exposé son orientation homosexuelle dans des vidéos sexuelles dans lesquelles elle est identifiable. Elle encourt sûrement la prison pour des pratiques lesbiennes conformément au loi camerounaise qui interdit l'homosexualité sur toutes ses formes.

Visiblement elle n'est pas la seule. Une autre joueuse camerounaise dans cette affaire qui fait les choux gras des internautes. Dans la foulée, le nom de Ajara Njoya est aussi citée. Elle sortait en premier d'après les informations avec la jeune Khalifa qui n'est d'autre que la fille du chanteur Jean Philippe Ahanda.

Il est indiqué que Ajara a logé un appartement à son amante à Yaoundé et l'entretient convenablmement pendant deux années mais elle a fin à la relation lorsqu'elle l'a surpris avec une autre femme dans son peignoir dans l'appartement qu'elle paye. Elle s'est mise en colère et a tout emporté même les meubles.

Quelque temps après leur séparation, Khalifa est récupérée par Gaëlle Enganamouit qui s'est installée après sa retraite au Cameroun. Khalifa sort officiellement avec Gaëlle qui apparemment "est tombée amoureuse d'elle", faisant ces louanges, l'embrassant dans toutes les vidéos d'elle publiées sur la toile. "Vous avez déjà vu un si beau couple ?", demande Gaëlle dans une vidéo qu'elle faisait d'elle et Khalifa au volant.

Dans la suite des évènements, il est indiqué que la jeune fille a demandé au footballeuse la somme de 2 millions pour son logement. Une somme qu'elle n'aura finalement pas. Entre temps une affaire de vol de bijoux, de tablettes et autres gagdets va diviser les femmes après leur séparation subite.

L'ex joueuse internationale menace Khalifa selon les dires de la jeune fille de u restituer ses 10 millions. Elle va d'ailleurs porté contre elle. Khalifa sera convoquée et entendue au poste de police. Mais Gaëlle continue de la menacer et lui déclare qu'elle va poster ses vidéos. La vengeance va alors naître de cette affaire de chantage.

Gaëlle a alors décidé de publier la jeune fille la vidéo d'elle nue en train de prendre son pied avec une gode dans la voiture de la joueuse. Dans une colère noire, sa réaction de Khalifa a été plus virulente. Elle a remis aux activistes de la toile des sextapes d'elle et de Gaëlle mais surtout là où elle est plus en action montrant bien son visage et son corps nu. Elle l'accuse d'ailleurs d'être à l'orignie des représailles contre elle.

Leur relation démarre en janvier 2021 à Yaoundé lorsqu'après sa séparation avec Ajara Njoya, elle accepte les avances de Gaëlle qui prend désormais soin d'elle. Elle se confie dans l'audio en indiquant que la footballeuse a des envies sexuelles étranges, des jeux érotiques auxquelles elle n'était pas habituée. Mais elle a fait l'effort puisqu'elle était bien au départ dans la relation.

Au fur et à mesure, il n'y a plus de limites à l'appétit sexuel incrontrôlable Gaëlle qui faisait des demandes les plus extrêmes au plus pires. Dans ses confidences, elle précise que l'ex internationale camerounaise lui soumet aux pratiques maso, à la sodomie. Des pratiques qu'elle n'est pas ne supporte pas."Je ne peux pas donner mon anus comme ça. J'ai mis un terme à la relation par message", déclare-t-elle.

Ne pouvant plus supporter ses demandes répétitives, elle a mis fin à la relation avec elle en août dernier par message, confie-t-elle. "Tu es une grande fille , il n'y a pas de problème", a répondu Gaëlle. Une rupture que la footballeuse a bien accepté dans un premier temps mais à contrecoeur visiblement puisqu'elle quelques jours après, relate Khalifa," elle a contacté une copine qui vit au nord se plaignant qu'on ne peut pas rompre une relation comme ça avec elle". Gaëlle s'est mise dans tous ses états lorsqu'elle a finalement compris que "son bébé est partie pour de bon", sa jalousie est devenue agressive. Elle va accuser la jeune fille de vol et l'a convoqué d'ailleurs au poste de police.

Les dernières informations parvenues à la rédaction de Camerounweb indiquent que la jeune fille Khalifa s'est rendue au siège de la FECAFOOT pour rencontrer Seidou Njoya mais elle s'est plutôt entretenue avec Céline Eko, la Présidente de la ligue féminine pour lui exposer les menaces et intimidations qu'elle reçoit de la part de Gaëlle. Les conséquences sont tombées après cet entretien. La source indique qu'on a signifié à Gaëlle Enganamouit qu'elle sera écartée de l'équipe féminine de football pour ses écarts de comportements. Elle a donc profité pour sortir un communiqué en premier et accusée Seidou Njoya d'intimidations.

Rejoignez notre newsletter!