Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 18Article 629020

Actualités of Thursday, 18 November 2021

Source: L'activateur N°215

Foncier: qui est Kouam Jean Baptiste, l'homme veut s'approprier des centaines d'hectares dans l'Awae

Vue d'une exploitation agricole dans l'Awae Vue d'une exploitation agricole dans l'Awae

Voilà un homme débarqué comme manœuvre dans la localité et qui menace aujourd'hui le patrimoine foncier d'Awae. Après avoir spolié près de 300 hectares dans le groupement Atemanga, il ose maintenant s'attaquer aux installations de commerce d'ailleurs salutaires et engagées par la commune d'Awae. Une fronde sociale qui va bientôt créer un profond malaise.

L'on parle là d'un "zozo" originaire de la région du soleil couchant et emmené à Awae par l'ancien Maire d'Olanguina Marcel Foumena, qui l'avait recruté jadis comme manœuvre dans ses champs de planta- tion. Le bachibouzouk s'est rapidement tapé une fille Mvele du clan Mvog-Essindi, enfant à l'appui et les malheurs des populations d'Awae commencèrent. Transactions dolosives par ci, escroqueries foncières par là… les terres d'Awae font aujourd'hui l'objet de spoliation par cet étranger d'un autre genre.

À titre d'illustration, Kouam Jean Baptiste va tenter de spolier près de 300 hectares dans le groupement Atemanga, l'un des quatre que compte l'arrondissement d'Awae. Une certaine Aboua Yvette, Conseillère municipale dans la commune d'Awae, serait aux abois aujourd'hui à cause de son village qui se sent très menacé par les actions nauséeuses et nauséabondes de Kouam Jean Baptiste qui aurait déjà obtenu des concessions sur d'importantes parcelles. Le Bureau camerounais des affaires foncières que dirige S.M. André Mveng Ndi est balle au pied avec ce dossier.

Un certain Ateba André que nous approcherons prochainement, ferait également partie des victimes. Tout le patrimoine foncier d'Awae est aujourd'hui menacé à cause d'un individu bizarre au nom de Jean Baptiste Kouam, ce mauvais beau-fils, qui va pousser le bouchon plus loin en s'attaquant maintenant à l'effort d'aménagement de la voirie urbaine et de modernisation des installations de commerce, effort engagé par le Maire d'Awae André Rémi Akono Alinga et hautement salué par les populations de la commune, mais qui malheureusement est en train d'être saboté par un brimborion égoïste et anti progressiste. Les autorités de la ville et même du département sont soupçonnés d'intelligence, de complicité et de concussion. La république est ameutée et le Chef de l'État saisi. Si rien n'est fait, les populations prendront bientôt le relais pour crier leur ras-le- bol et se faire entendre. Evitons d'en arriver là ! Affaire à suivre…

Rejoignez notre newsletter!