Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 09Article 627475

Actualités of Tuesday, 9 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Fin du régime : ces ministres sollicitent Amougou Belinga pour sécuriser leur fortune

Ces ministres sollicitent Amougou Belinga pour sécuriser leur fortune Ces ministres sollicitent Amougou Belinga pour sécuriser leur fortune

• Une vaste opération de détournement des fonds est en cours à Etoudi

• Plusieurs ministres tenteraient de sécuriser leurs avoirs

• L’homme d’affaires Amougou Belinga a été sollicité pour blanchir les fonds détournés

L’ancien militaire et garde rapprochée de Chantal Biya, Patrice Nouma a mis sur la place publique des transactions douteuses entre la présidence de la République et des entreprises privées ‘fictives’. Un projet de détournement massif des fonds de l’Etat est en cours à l’Etoudi au moment où sur tous les regards sont tournés vers Mvomeka'a.

« La présidence de la république du Cameroun est devenue un nid de détournements de fonds publics sous couverts des marchés publics fictifs. Nous sommes dans une république des voleurs à tous les niveaux. C'est du jamais vu mes chers compatriotes. Ce qui se passe à la Présidence de la République est tout simplement incroyable et ahurissant. Des centaines de millions de Francs CFA sont débloqués chaque mois pour reverser à des entreprises fictives sous couverts de prestations », révèle Nouma avant de révéler le mode opératoire des accusés. Il indique que les pratiques évoqués sont en cours par tout à la présidence de la République.

« Tous les services de la présidence de la République du Cameroun sont concernés. Du secrétariat général en passant par l'intendance jusqu'à la sécurité présidentielle comme l'attestent les documents ci joints en notre possession, on découvre que des entreprises qui n'existent que sur du papier ont fait des livraisons de produits bizarres à Etoudi. On a par exemple découvert qu'il y'a des sociétés qui livrent de la lingerie féminine ou même des culottes de garçons et qui se font payer à des centaines de millions. », précise-t-il.

Patrice Nouma accuse particulièrement le secrétaire général de la présidence de la République et d’autres ministres du gouvernement.
« Une vaste entreprise de détournements entretenus en complicité avec de hauts responsables de la présidence de la République en commençant par le Secrétaire général Ferdinand NGOH NGOH en passant par le directeur des affaires générales Hessana Mahatma jusqu'à la direction de la sécurité présidentielle. L'on voit par exemple une société comme VISION 4 qui gagne des marchés de lingerie et qui de dédouble avec la même personne au nom de TOUR D'HORIZON pour gagner d'autres marchés sans oublier les recommandations faites par Louis Paul Motaze pour virer à ce dernier des centaines de millions pour des constructions de bâtiments », lit-on dans sa dénonciation.

Il indique que ces détournements en cours peuvent être évalués en plusieurs milliards de francs CFA et espère que les auteurs de ces fraudes seront traduits devant la justice.

« Tous ces chiffres cumulés nous ramenant à des milliards de francs par an qui se retrouvent évaporés par les mêmes canaux. Dans tous les cas, nous archivons et tout le monde répondra au moment venu. En attendant, nous continuons le dépouillement de ces fausses factures en notre possession. Nous rappelons que, la date de délivrance de certaines factures est de 1984. c'est le Mamefeu »

Rejoignez notre newsletter!