Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 11Article 627937

Infos Sports of Thursday, 11 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Fecafoot : des senteurs d’un deal secret entre Seidou Mbombo Njoya et Patrice Motsepe

Le Président de la CAF Motsepe  et celui de la Fecafoot Seidou Mbombo Njoya Le Président de la CAF Motsepe et celui de la Fecafoot Seidou Mbombo Njoya


• Les deux hommes affichent de plus en plus une complicité étonnante

• Seidou Mbombo Njoya et Patrice Motsepe ont sans doute besoin l’un de l'autre

• Les jours à venir pourraient révéler beaucoup de surprises




Actuellement, la bataille se fait rude pour la conquête de la Fédération camerounaise de football. Les prétendants jettent leurs dernières armes dans la bataille pour se donner toutes les chances pour pouvoir remporter l’élection prévue le 11 décembre prochain. Seidou Mbombo Njoya, l’actuel président par intérim de la Fecafoot aussi active ses réseaux. Seulement, sa légitimité est toujours contestée par la branche du Sénateur Albert Mbida. Ce dernier a d’ailleurs attaqué au Tribunal arbitral du sport, l’accord-cadre signé au nom du Cameroun par Seidou Mbombo Njoya. Ce dossier pourrait sérieusement compromettre non seulement sa réélection mais aussi jeter un froid sur la CAN elle-même. Pour se sauver, il compte jouer à fond la carte du président de la CAF Patrice Motsepe. Les deux ont y tout à gagner d’ailleurs !

Depuis quelques jours, des bruits de couloirs font état des manœuvres visant à écarter l’ex attaquant Samuel Eto’o de la course à l’élection de la présidence de la Fecafoot au profit de Seidou Mbombo Njoya. De hauts responsables de la CAF seraient aux manettes. Ce qui est sûr, les connexions entre l’actuel président par intérim de la Fecafoot et le Sud-africain Patrice Motsepe sont de plus en plus affirmées. En effet, en marge de la présence des lions indomptables à Jonnesburg pour affronter le Malawi dans le cadre des éliminatoires de la coupe du Monde FIFA Qatar 2022, en plein lobby avec le président de la CAF, les deux hommes ont affiché une complicité qui fait jaser plus d’un.

Selon les supputations, « Patrice Motsepe qui lui aussi, s'est tenu loin de cet accord-cadre à problème, qu'il n'a pas voulu signer, a tenu une réunion de bon office avec l'un de ses vices présidents qu'il compte aider à décrocher le strapontin de président de la FECAFOOT, et lui renvoyer l'ascenseur le moment venu, lorsqu'il faudra renouveler l'exécutif de la CAF », crois savoir cameroun24.

Rejoignez notre newsletter!