Vous-êtes ici: AccueilInfos2018 04 07Article 436939

General News of Saturday, 7 April 2018

Source: cameroon-info.net

Fausse libération d’otage en Ambazonie: Tchiroma s'explique [Audio]


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

A la CRTV Radio, le gouvernement camerounais a fait lire ce vendredi 6 avril 2018, un article qui confirme que 12 touristes européens ont été libérés des mains des ravisseurs terroristes dans la Région du Sud-Ouest en crise depuis bientôt deux ans.

Les 12 touristes, 7 de nationalité suisse et 5 italiens, avaient été présentés à la presse le mardi 03 avril 2018 dans les locaux du Ministère des relations extérieures par le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement camerounais.

Le ministre Issa Tchiroma avait déclaré que ces tourismes revenaient de loin après avoir été kidnappés par des terroristes dans la Région du Sud-Ouest, puis libérés grâce à une prompte intervention des éléments du Bataillon d’intervention rapide (BIR).

Cette version officielle a été vite remise en cause. Dans un communiqué publié le 04 avril 2018, l’agence qui a organisé le voyage des touristes européens au Cameroun, affirme que ses clients n'ont jamais été enlevés durant leur séjour dans le Sud-Ouest.

Si cette agence confirme que le chemin des touristes a croisé celui d’un groupe de personnes armées, elle précise cependant que ses clients ont été simplement stoppés en un laps de temps, et ils sont repartis sans l’intervention de l’armée camerounaise.

Le gouvernement camerounais qui se dit surpris par ce démenti, a fait publier l’article ci-dessous, pour réaffirmer que l’armée camerounaise est bel et bien intervenue pour libérer les touristes

Audio article lu au journal de 17h de la CRTV Radio, édition de ce vendredi 6 avril 2018:

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter