Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 16Article 623518

Actualités of Saturday, 16 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Fame Ndongo désavoué : la justice donne raison à Messanga Nyamding

La justice donne raison à Messanga Nyamding La justice donne raison à Messanga Nyamding

• La justice donne raison à Nyamding Messanga

• Sa décision d’affectation est suspendue

• Le militant du RDPC se dit victime d’un acharnement politique

C’est une belle victoire pour le professeur Charlemagne Pascal Nyamding Messanga. Ejecté de l’Institut des relations internationales du Cameroun (Iric) alors qu’il occupait le poste de Chef du Département de l’Intégration et de la Coopération pour le Développement, le membre du comité central du RDPC a toujours dénoncé cette décision du ministère des enseignements supérieurs, Jacques Fame Ndongo.

Le 15 octobre 2021, le tribunal administratif de Centre a, par ordonnance, suspendu les effets de l’arrêté querellé. « Elle (la requête ndlr) est justifiée. Par conséquent, il est ordonné la suspension des effets de la décision n°21-00003/MINSUP du 22 mars 2021 portant mise à disposition d'un enseignant à l'annexe de la faculté des sciences juridiques et politiques de l'Université de Ngaoundéré, annexe de Garoua », indique l’ordonnance.
Pour rappel, Messanga Nyamding a été remplacé à l’Iric par le maître de conférence Mandjem Yves Paul. Il a été par la suite détaché à l'Université de Ngaoundéré. L’universitaire a toujours critiqué cette décision de Fame Ndongo. Il est convaincu qu’il est victime d’un acharnement politique.

« On ne peut pas être content quand on perd un poste mais je ne suis pas en colère. Toutefois il y a un rouleau compresseur qui déferle sur moi. J’ai été brutalement limogé. J’appelle ça un limogeage. Mais c'est normal dans l'administration d'être remplacé. Surtout que celui qui me remplace est compétent », avait-il déclaré quelques heures après son éjection.

Messanga Nyamding fait partie du mouvement des Biyaistes, un courant au sein du RDPC qui dénoncent les cadres du régime qui mette à mal la politique de Paul Biya.

Ngoh Ngoh


Au cours de l’émission « Droit de Réponse » de ce dimanche 03 octobre 2021, le Pr Pascal Charlemagne Messanga Nyamding, membre du comité central du RDPC a fait une étonnante révélation. Il a indiqué en mondovision que ce n’est pas Paul Biya qui est le véritable président du Cameroun. Le pays, selon ce cadre du parti de la flamme, est dirigé par le secrétaire général de la présidence de la République, le ministre d’Etat Ferdinand Ngoh Ngoh. Naturellement, la révélation à surprend plus d’un.

Relancé par le journaliste Cedrick Noufele qui veut en savoir d’avoir davantage, Messanga Nyamding enchaîne.

« Le Cameroun est bien gouverné par le ministre d'Etat Ngoh Ngoh. Il est présent partout. Il a la délégation de signature. L'atout de cet homme c'est que tous ses amis sont bien. Il surveille tout ce qu'il y a à faire en matière politique, en matière économique. Des gens peuvent aimer ou pas le ministre Ngoh Ngoh mais je constate qu'il est omniprésent et omnipotent comme un vrai président », a-t-il déclaré.

Rejoignez notre newsletter!