Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 01Article 626245

Actualités of Monday, 1 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Extrême-Nord : une milice d’autodéfense de Kolofota élimine deux terroristes

Un groupe d'autodéfense Un groupe d'autodéfense


• Les terroristes ont attaqué un camp de déplacés de Bagarissé

• Ils ont été pris au piège par les membres du comité de vigilance de la localité

• Le bilan fait deux morts chez les terroristes et des bœufs côté populations


Les populations de la région de l’Extrême-Nord n’ont pas de répit. Elles font toujours face aux excursions expéditives des terroristes du groupe Boko Haram et affiliés. Pratiquement tous les jours, l’on signale des cas d’attaques de ses fous de dieu qui tuent, violent, enlèvent sans scrupule les populations civiles et militaires. La lutte contre ces individus foncièrement dangereux est assez éprouvante et fastidieuse.

Il s’agit d’une guerre asymétrique et les forces de défenses camerounaises ne parviennent pas à les maîtriser puisqu’ils opèrent dans une zone frontalière avec le Nigéria qu’ils connaissent parfaitement. Mais se sentant abandonnés , des milices villageoises d’autodéfense s’organisent à leur niveau avec des moyens du bord pour faire face à la menace terroriste. L’un de groupe vient de neutraliser deux terroristes de Boko Haram.

Selon les informations révélées par les confrères de Mimi Mefo Info, deux combattants du groupe Boko Haram ont été tués par les membres du comité de vigilance de Kolofota.

Plus précisément , l’on apprend que des combattants de la secte islamique nigériane ont attaqué dans la nuit de samedi à dimanche, le camp de déplacés de Bagarissé, un village situé dans la localité de Kerawa arrondissement de Kolofata, département de Mayo Sava dans l’Extrême-Nord.

Mais c’est compté sans la détermination des membres de la milice d’autodéfense de la localité. Ces derniers ont tendu un piège aux terroristes qui sont tombés dedans. Ceci, grâce à une étroite collaboration avec les populations. Ceci a permis de mettre hors d’état de nuire deux terroristes. Dans leurs replis, le groupe terroriste a néanmoins posé une mine à côté du camp de déplacés de Bagarissé. Mais, ce sont les animaux qui sont tombés sur la mine. Dans le troupeau, certains bœufs et chèvres sont morts, signale-t-on.

Rejoignez notre newsletter!