Vous-êtes ici: AccueilInfos2018 06 25Article 442108

General News of Monday, 25 June 2018

Source: www.camerounweb.com

Exclusif: Kamto, Osih, Akéré Muna et les 2,6 milliards des États-Unis


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

L’information fait les choux gras de plusieurs journaux camerounais parus ce lundi. D’après ces derniers, la représentation diplomatique américaine aurait proposé de financer certains candidats de l’opposition et certains leaders de la société civile pour « débusquer Paul Biya » lors de la prochaine présidentielle.

Une somme de 2,6 milliards de F CFA aurait été proposée à cet effet au président du MRC, Maurice Kamto, au candidat du SDF Joshua Osih ainsi qu’à l’instigateur du mouvement « Now » Me Akéré Muna lors d’une rencontre entre ces responsables de partis politiques et l’ambassadeur des États-Unis au Cameroun le 10 juin dernier.

Plus loin, le journal « Le Soir » révèle que cette « manne américaine » serait à l’origine d’une dispute entre les trois candidats à la prochaine présidentielle. « Maurice Kamto réclame 1 milliard, Joshua Osih 1,5 milliard et Me Akéré Muna 700 millions de CFA », écrit le journal.

LIRE AUSSI: Ambazonie: les soldats éventrent des femmes enceintes, violent, pillent...[Militaire]

Il y a une semaine, le président du MRC, Maurice Kamto affirmait avoir pris part- au même titre que ses deux collègues de l’opposition cités- à une rencontre avec l’ambassadeur américain Peter Henry Barlerin.

« Nous avons simplement échangé sur la situation [de la crise anglophone, Ndlr] et la question était de savoir qu’est-ce qu’il faut faire pour sortir le pays de cette crise », a soutenu Maurice Kamto sur la webzine Diaf Tv.
Et de préciser que plusieurs autres personnalités comme le cardinal Christian Tumi ou encore le ministre du Travail et secrétaire général adjoint du RDPC Grégoire Owona avaient également participé à cette rencontre.

« Il n’y avait rien de particulier et je pense que s’il y avait quelque chose de secret, le gouvernement aurait été au courant », avait-il conclu.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter