Vous-êtes ici: AccueilInfos2018 02 14Article 433174

General News of Wednesday, 14 February 2018

Source: Cameroonweb.com

Etoudi: révélations sur les montages et photoshop grossiers des sorties de Paul Biya


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Il y a trois ans, précisément en mars 2015, une photo du Président Paul Biya a fait jaser la toile. On voyait sur l'image en question le président camerounais s’inclinant devant les dépouilles des soldats morts dans l’Extrême-Nord. L'image avait été publiée sur le site Internet de la présidence.

3 ans plus tard, c'est sa photo d'anniversaire qui agite encore les réseaux sociaux. Ce 13 février 2018, Paul Biya célébrait fête ses 85 ans alors que des rumeurs sur sa mauvaise santé circulent.

Et pour clouer le bec aux esprits critiques, le cabinet civil a publié deux photos montrant le couple présidentiel aux côtés du traditionnel gâteau d’anniversaire. Des clichés dont l’authenticité peut être remise en cause. Ce qui revient également à douter du fameux discours du président Paul Biya à la fête de la jeunesse.

Il y a trois ans Jean Bruno Tagne de Canal 2 international avait consacré un article sur l'hommage de Paul Biya aux soldats tués par Boko Haram.

Titré "Mensonge : Hommage virtuel de Paul Biya aux soldats", voici l'intégralité de l'article. EN ce temps, Issa Tchiroma est au ministère Communication.


Une photo truquée du chef de l’Etat s’inclinant devant les dépouilles des soldats morts dans l’Extrême-Nord a été publiée sur le site Internet de la présidence.

Le président Paul Biya était absent le vendredi 6 mars dernier à la cérémonie d’hommage aux militaires camerounais morts dans l’Extrême-Nord et en Rca. Au cours d’une cérémonie triste et émouvante, présidée par le ministre de la Défense à la Brigade du Quartier général à Yaoundé, des médailles de la vaillance ont été décernées à titre posthume à ces héros de la nation. C’était au nom du chef de l’Etat qui avait quitté le Cameroun quelques jours plus tôt pour un « bref séjour privé en Europe ».

Pourtant, lundi, une photo a été publiée sur le site Internet de la présidence de la République (www.prc.cm). Sur cette image précédée du titre « Le chef de l’Etat rend hommage aux soldats tombés sur le champ d’honneur », on voit Paul Biya qui s’incline devant plusieurs dizaines de cercueils recouverts du drapeau du Cameroun. Il s’agit en fait d’une image grossièrement montée.


Puisque tout le monde sait que le président de la République n’était pas à cette cérémonie. Quelques heures plus tard, la fameuse photo a été retirée du site Internet de la Présidence et remplacée par une autre – authentique – des cercueils des soldats morts dans la lutte contre Boko Haram. Ladite photo a elle-aussi été retirée dans la journée d’hier et remplacée par une autre image montrant l’entrée de l’Institut des relations internationales du Cameroun (Iric).




Biens mal acquis


Que s’est-il passé ? S’agit-il d’une maladresse d’un agent chargé de l’administration du site Internet de la Présidence ou d’une malveillance de pirates informatiques ? Difficile de répondre avec précision à cette question. Ce d’autant que les responsables du Cabinet civil de la présidence de la République n’ont toujours pas réagi. Joint au téléphone hier à 14h30, la standardiste du Cabinet civil a fait en vain le tour du service de la communication pour nous trouver un interlocuteur pouvant nous donner une explication. Les bureaux étaient vides. « C’est très grave, commente un enseignant en communication des organisations à l’Esstic. Que cela ait été une maladresse interne ou un acte de pirates, la communication de la Présidence aurait déjà dû faire au moins un communiqué pour expliquer ce qui s’est passé. Cela aurait pu être pire.

Imaginez les dégâts si on avait par exemple annoncé sur le site de la Présidence que le chef de l’Etat est mort. Vous vous rendez compte ? »

Sur les réseaux sociaux hier, on pouvait lire les commentaires les plus acerbes. « Imposture », « mensonge », « indécence », sont quelques-uns des vocables qui revenaient. Certains allant jusqu’à estimer que la publication de cette photo trafiquée montre que l’absence de Paul Biya à toutes les cérémonies d’hommage aux militaires et le manque de gestes de compassion de la part du chef des armées embarrasse jusqu’à ses collaborateurs qui ont voulu réparer cette « faute » en recourant au mensonge, au faux.

Ce n’est pas la première fois que des contenus gênants pour le chef de l’Etat sont publiés sur le site Internet de la Présidence. On se souvient encore de cette vidéo dans laquelle il se plaignait devant le président équato-guinéen Obiang Nguema et d’autres d’être injustement cité dans des rapports attribuant des biens mal acquis à certains dirigeants africains.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.