Vous-êtes ici: AccueilInfos2018 04 07Article 436937

General News of Saturday, 7 April 2018

Source: cameroon-info.net

Epervier: interdite de sortie du territoire, Soppo Ngalle panique


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Les travaux ont repris sur le site du marché Congo. Brigitte Soppo Ngalle, la promotrice de l’entreprise SouthWest International Construction Corporation (Sicc), qui exécute le projet en partenariat public-privé avec la Communauté urbaine de Douala, l’a annoncé le 03 avril dernier au cours d’une conférence de presse qu’elle a donnée sur le site dudit marché. « Nous avons eu du retard, certes, mais les obstacles ont été surmontés. Aujourd’hui, l’accalmie est retrouvée », a-t-elle déclaré. Il est prévu la livraison de 709 boutiques à la fin de cette année 2018.

LIRE AUSSI: Epervier: voici la liste des personnes interdites de sortie du territoire

La Sicc a à cet effet, signé une nouvelle convention avec des partenaires camerounais, dépositaires de la technologie de construction. Un autre accord qui intervient après la rupture du contrat avec les partenaires américains, dont le seul but, dit-elle, était d’escroquer les Camerounais. Une affaire d’ailleurs portée en justice. « J’ai été traitée de tous les noms d’oiseaux dans la presse et sur les réseaux sociaux. Il y a des moments qu’il faut parler, des moments qu’il faut se taire. Il y a aussi des moments qu’il faut laisser les autres parler. J’ai donc décidé de rompre le silence afin que l’opinion nationale et internationale sache ce qui s’est passé. Malheureusement, personne de tous ceux qui parlaient n’avaient la bonne information», s’explique-t-elle.

LIRE AUSSI: Epervier: une quarantaine de personnes interdites de sortie du territoire [Documents]

Selon le directeur général de la Sicc, l’infrastructure sera construite conformément aux règles de l’art et à l’image de ce qui a déjà été réalisé en Floride aux USA. Elle a rassuré les commerçants que le financement du projet est assurer par une banque de la place en insistant sur le fait que les premières personnes à bénéficier des premières boutiques, une fois livrées, seront les sinistrés.

LIRE AUSSI: Opération Epervier: Akéré Muna exprime ses craintes

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter