Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 12 16Article 633307

Actualités of Thursday, 16 December 2021

Source: Le Quotidien N° 763

Envoyé par Biya, le ministre Ngalle Bibehe reçu par Touadera en Centrafrique

Touadera a reçu le ministre camerounais Touadera a reçu le ministre camerounais

En marge des Travaux du 3e Forum tripartite RCA - Tchad - Cameroun sur le transit des marchandises par les ports du Cameroun, le Chef de la délégation camerounaise constituée d’une soixantaine de membres, Jean Ernest Masséna Ngalle Bibehe, ministre des Transports du Cameroun a été reçu en audience par le Chef de l’État Centrafricain, Prof Archange Touadera.

Au sortir de cette audience, le Ministre des Transports a eu ces mots pour la presse : « Nous sommes arrivés en Centrafrique hier pour une rencontre tripartite de ce forum qui existe entre les pays frères que sont : Le Cameroun la Centrafrique et le Tchad. L’objectif de cette rencontre après celles de 2012 et 2017 et après les audits qui ont été ordonnés et exécutés en 2019 et 2021, c’était de voir dans quelle mesure le transit le long de ces corridors entre Douala-Ndjamena- et Douala- Bangui pouvait être amélioré. Ces études en 2019 et 2021 ont apporté un certain nombre de recommandations Une bonne partie a été mise en exécution mais nous connaissons tous l’intérêt que nos trois Chefs d’État accordent à ce corridor. Cette solidarité qui existe entre les pays qui ont façade maritime et ceux qui n’en n’ont pas. Il était donc question de voir toutes les entraves qui existent encore et qui ne permettent pas de rendre plus efficient et surtout améliorer les performances le long de ces corridors. Nous sommes donc venus du Cameroun en ce qui nous concerne et nous allons remercier le président de la République de Centrafrique qui a bien voulu recevoir les délégations qui participent à la rencontre tripartite. Pour ce qui est du Cameroun fort d’une délégation de soixante personnes et dont les membres, les principaux acteurs du secteur des Transports maritime, routier qui sont là, les force de maintien de l’ordre, les transporteurs, toute la chaîne qui intervient pour améliorer ces performances-là. Nous sommes là tous pour voir les derniers verrous qui existent encore et nous avons présenté ceci au président de la République et la détermination du Cameroun pour que ces corridors soient plus fluides encore en élevant les derniers verrous. Voilà la principale raison de notre visite ici en République Centrafricaine, cette République sœur»

Rejoignez notre newsletter!