Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 28Article 625510

Actualités of Thursday, 28 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Emmanuel Nkom plaide pour la libération provisoire de Camus Mimb

Martin Camus Mimb Martin Camus Mimb

• Martin Camus Mimb est toujours en garde à vue à la prison de New Bell

• Après plusieurs renvois de son procès

• Ce matin, Hervé Emmanuel Nkom a plaidé pour sa libération provisoire


Dans l'émission ABK Matin, Hervé Emmanuel Nkom a eu une pensée pour le journaliste sportif patron de la radio RSI.

Se prononçant sur l'affaire Malika, le consultant de la radio ABK et membres du RDPC a demandé un peu d'humanité aux autorités judiciaires, afin que Martin Camus Mimb puisse reprendre les rennes de son entreprise et la relever. Ceci, ben entendu, sans que l'affaire pour laquelle il est en prison ne soit annulée.

"Parlant de l'Affaire Martin Camus Mimb. Mon cri ce matin n'est pas qu'on arrête l'affaire Malika, mais que la société ait aussi de l'humanité dans la punition . De l'humanité dans la justice en accordant à Martin Camus MIMB la liberté provisoire", a déclaré M. Nkom.

"Martin Camus Mimb a une entreprise qui subit aujourd'hui les conséquences de son arrestation. Nous le connaissons , il est incapable de se soustraire à la justice. Je crois que Martin a été entraîné dans cette affaire malgré lui…", ajoute le communicant du RDPC.

Aux dernières nouvelles, Martin Camus Mimb ne veut plus quitter la prison de New-Bell. Ses avocats sont accusés d’éviter les débats sur le fond, alors que tout le monde s’attendrait à ce que Martin Camus Mimb et ses avocats s’activement pour sa libération.

Lors de l’audience du 13 octobre 2021, le patron de RSI et ses avocats étaient absents, alors que le ministère public confirme avoir informé la prison de la NewBell au préalable.

Lors de l’audience, Wilfrid Eteki et ses avocats qui étaient présents ont tout fait pour empêcher l’ouverture des débats sur le fond. Selon les avocats de Malicka, ils ont attaqué la décision avant-dire-droit rejetant les exceptions dans la régularité du mandat de détention préventive. Ils ont également fourni des documents visant à faire échec à la demande par laquelle le collectif des avocats de Malicka sollicite une jonction entre la procédure en flagrant et celle en citation directe.

Rejoignez notre newsletter!