Vous-êtes ici: AccueilInfos2016 04 04Article 364967

General News of Monday, 4 April 2016

Source: cameroon-tribune.cm

Electricité: chasse aux branchements clandestins

Une campagne d’assainissement du réseau Enéo lancée vendredi dernier à l’initiative du gouverneur du Centre.
Les quartiers tels que Nkoabang et Essazik ont reçu la visite vendredi dernier des agents d’Eneo, conduits par l’adjoint au préfet de la Mefou-et-Afamba, d’agents de police et des huissiers de justice.

Objectif, déconnecter les ménages non-abonnés à l’entreprise, mais qui cependant, disposent d’électricité. En effet, dans un communiqué rendu public mercredi dernier, le gouverneur du Centre, Joseph Otto Wilson annonçait que 4000 ménages de la région sont connectés frauduleusement au réseau Eneo. Une fraude qui entraîne de graves conséquences.

Surcharge des transformateurs et partant, coupures intempestives de courant électrique. A cette facture s’ajoutent les pertes de recettes financières dans les caisses de l’entreprise Eneo.

Le communiqué du gouverneur du Centre s’inscrit dans le cadre d’une campagne d’assainissement du réseau Eneo à travers la libération d’une partie importante d’énergie électrique perdue du fait de la fraude, apprend-on au sein de l’entreprise. Selon le communiqué, il s’agira donc de délester plus de 4000 ménages connectés de manière irrégulière au réseau Eneo.

Menée conjointement par les équipes de l’entreprise et les autorités administratives de la région du Centre, l’opération était rendue à sa phase-pilote vendredi dernier. Selon des informations recueillies à l’agence de Yaoundé, il était question de voir quelle était l’approche idéale pour mener à bien l’opération.

De retour de la descente, un cadre-Eneo raconte : « cela n’était pas facile, les populations étaient belliqueuses et récalcitrantes. Mais grâce à la présence de la police, certaines ont pu être maîtrisées et d’autres entendues à la gendarmerie ». Les raisons évoquées par les contrevenants pour justifier cette fraude sont diverses : notamment, le non aboutissement des procédures d’acquisition de connexion auprès du concessionnaire.« Sur le terrain, nous avons vu des quartiers entiers bénéficiant du courant électrique sans toutefois disposer d’un compteur Enéo.

D’autres, situés dans des zones nouvellement aménagées, ont admis avoir cotisé pour être branchés au réseau Enéo mais sans suite », a expliqué notre source. Ces derniers ont, quant à eux, bénéficié d’un délai d’une semaine pour régulariser leur situation auprès de l’entreprise.

L’opération va se poursuivre sur toute l’année. « Seuls les non-abonnés à notre réseau sont visés par la campagne. Toutes les dispositions ont été prises pour que les abonnés réguliers soient épargnés », a déclaré une autre source à Eneo.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter