Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 21Article 624289

Actualités of Thursday, 21 October 2021

Source: www.camerounweb.com

ENAM: voici le mystère derrière le nom de Chantal Biya parmi les admissibilités

Chantal Biya, première dame du Cameroun play videoChantal Biya, première dame du Cameroun

• Des étudiants se cachent derrière les noms de Paul et Chantal Biya à l'ENAM

• Le pot au rose est découvert ! le mystère derrière ces noms est dévoilé

• La liste de ces personnes qui abusent de ces noms et leurs actes de naissance sont exposés



La publication des admissibilités aux différents concours de l'ENAM le 17 octobre 2021, a suscité énormément de critiques mais aussi de polémiques liées aux noms de Paul Biya et Chantal Biya qui figurent sur la liste des admis. Ils sont sombreux ces Camerounais qui se demandent qui se cachent derrière les noms du président cameroun et sa femme.

Le phénomène se répète à chaque rentrée académique à l’École nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM). C'est à croire que cela n'interpelle pas les dirigeants de l'école en la personne de Bertrand Pierre Soumbou Angoulame DG de l'école.

Après des recoupements chez diverses sources, les langues se délient. Le mystère entretenu depuis des années autour de " cette usurpation d'identité" du président Paul Biya et de sa femme Chantal se lève. L'activiste Patrice Nouma dans la vidéo ci-dessous est allé à la source et a listé les noms de ces personnes qui portent le patronyme présidentiel. Il déballe tout sur ces personnes, leurs parents et leurs activités et leurs véritables actes de naissance qu'ils gardent de côté en utilisant les noms Paul et Chantal Biya.





Polémique autour de l’admissibilité de Chantal Biya au concours d’entrée à l’ENAM

La première dame du Cameroun se retrouve une fois de plus au cœur d’une polémique. L’on retrouve (encore) son nom sur une liste de candidat admis à l’issue d’un concours. Cette fois, il s’agit du concours d’entrée à l’École nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM). Sur la liste des admis dudit concours, l’on retrouve un nom identique à celui de la toute puissante première dame. S’agit-il d’un homonyme ou d’elle-même ? En attendant de voir claire, la polémique s’enfle.

Que cherche encore le nom de la première dame sur la liste des admissibles du concours d’entrée à l’École nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM), publiée ce dimanche 17 octobre 2021 par le directeur de ladite école ? La question est sur toutes les lèvres. Certains estiment qu’il s’agit encore là des magouilles de la part du pouvoir qui ne sait faire que dans le favoritisme et le népotisme. Certains ne veulent pas y croire ? il s’agirait pour eux que d’une pure coïncidence.

« Dans ces résultats encore provisoires, se dégage une curiosité qui fait mouche au sein de l’opinion : Un nom proche de celui de la première dame, Chantal Biya. L’épouse du chef de l’État serait-elle admise aux épreuves orales du concours d’entrée à l’Enam ? Loin des analyses populaires, motivées par une certaine émotion, aucune information n’atteste cet état de chose. Toutefois, dans les résultats dont lebledparle.com a parcouru, l’on constate néanmoins un nom similaire à celui de la Première dame du Cameroun. En effet, parmi les candidats déclarés admissibles à la section Administration générale pour le compte de l’année 2021 – 2022 du concours d’entrée à l’ENAM, « Vigouroux Chantale Pulchérie », figure à la 131e position », relate François Gaël Mbala.

Ce qui est sûr, Chantal Biya, née Chantal Pulchérie Vigouroux le 4 décembre 1970, est bel et bien l’épouse du président de la République du Cameroun, Paul Biya. Alors s’agit-il d’elle-même. Ce qui est surprenant, l’on n’a pas vent qu’elle a passé le concours ou pas. Au Cameroun, où presque tout se sait, il serait bien curieux quand même que c’est à l’issue des résultats qu’on se rende compte. Seule une sortie officielle de la principale concernée pourrait mettre fin à la polémique

Rejoignez notre newsletter!