Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 12 13Article 632734

Actualités of Monday, 13 December 2021

Source: www.camerounweb.com

Drame : un employé de l’ambassade des USA se suicide à l’hôtel Hilton

Un employé de l’ambassade des USA se suicide à l’hôtel Hilton Un employé de l’ambassade des USA se suicide à l’hôtel Hilton

• Le défunt s’appelait Epie Valentine Ndoh

• Il a sauté du 6ème étage de l’hôtel Hilton

• Les raisons de son acte sont floues


Le drame s’est produit le 6 décembre 2021 à l’hôtel Hilton de Yaoundé. Epie Valentine Ndoh, selon plusieurs sources a mis un terme à sa vie en sautant du 6ème étage du prestigieux hôtel de la capitale. Le désormais ex employé de l’ambassades des Etats Unis d’Amérique à Yaoundé ne présentait aucun signe de détresse avant son passage à l’acte. Au contraire les membres de sa famille étaient plutôt surpris de le trouver plus jovial que d’habitude.

Les raisons du suicide de Epie Valentine Ndog restent floues. Des sources indiquent qu’avant sa mort, il a laissé une note et un enregistrement vidéo dans lesquels il explique avoir des ennuis financiers avec son employeur. « Dans la note que le défunt a laissée, on nous dit qu'il a fait mention d'une grave situation financière d'environ 4 millions de FCFA qu'il avait au bureau, ce qui, selon d'autres, pourraitêtre la raison de son suicide », précise une source. La dépouille du jeune chauffeur de l’ambassade des USA à Yaoundé a rapidement été emportée par les forces de l’ordre. La famille éplorée n’a toujours pas eu accès au corps d’après d’autres sources.


Récupération politique ?



Originaire de la région anglophone du Cameroun, Epie Valentine Ndog est rapidement présenté comme une victime collatérale de crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun. Les plateformes ambazoniennes révèlent en effet que dans sa note, Epie Valentine Ndog révèle mettre fin à sa vie pour dénoncer les nombreux assassinats en cours dans le NOSO. Son suicide est alors présenté par les Ambazoniens comme un acte de désespoir pour alerter le régime de Yaoundé sur les crimes commis au Noso.

« Il est indiqué, le défunt a déclaré dans la vidéo qu'il donnait sa vie en sacrifice pour mettre fin à la crise anglophone. Selon la source familiale, feu Epie aurait laissé entendre qu'il ne pouvait pas continuer à voir des vies gâchées dans les régions anglophones tous les jours, alors que ceux qui entourent le chef de l'État ne lui disent pas la bonne chose à faire pour mettre fin à l'effusion de sang. », apprend-on.

Rejoignez notre newsletter!