Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 29Article 625642

Actualités of Friday, 29 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Drame à Kekem : la population en colère après la mort par noyade d'un cultivateur

Les populations en colère Les populations en colère

• La population de cette localité du Cameroun est en colère

• Un cultivateur est tombé dans les eaux du Petit Nkam et son corps introuvable pour le moment

• les populations crient au manque de pont pour traverser le cours d'eau


Aussitôt ayant appris la mort du cultivateur, les populations de la localité de Kekem en colère, ont initié une manifestation spontanée pour réclamer la construction d'un pont.

L'un des manifestants explique que le pont de fortune qui était dans la localité avait été cassé en 2018 par les autorités, dans l'optique d'une construire un autre. Mais depuis, rien n'est fait.

Un autre manifestant explique que l'absence de pont a occasionné plus de 6 morts en quelques mois seulement.

"À Kekem, région de l'ouest Cameroun, les populations réclament leur pont . Ceci, suite à la disparition d'un cultivateur dans les eaux du Petit Nkam du retour du champs, autres cultivateurs ont jeté des arbres sur la voie depuis 05 heures du matin dans le villa Touafé par Kekem. Une situation qui paralyse les voyageurs de la nuit , élèves et commerçants...Les populations estiment que cette mort est consécutive à l'absence de pont".

Il y a quelques semaines, un jeune pasteur a s'est noyé dans le Mayo. Le jeune Karaidi Sadjo qui essayait de baptiser certains fidèle de son église a été emporté par la rivière Palar à Maroua.

La séance s'est mal passée et Sadjo a été emporté par les eaux. Les populations, les sapeurs-pompiers de Maroua vont aussitôt se mettre à sa recherche et ce n'est finalement le lendemain de sa noyade que son corps sans vie a été découvert.

Rejoignez notre newsletter!