Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 12Article 628102

Actualités Criminelles of Friday, 12 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Drame à Bamenda: un policier tire sur un taxi et tue une petite fille

La tension monte depuis la fin de matinée de ce vendredi dans la ville de Bamenda play videoLa tension monte depuis la fin de matinée de ce vendredi dans la ville de Bamenda

• Le drame s'est produit ce vendredi à Bamenda

• Un officier de police est accusé d'avoir tué une fillette

• Les éléments de l'unité de police qui contrôlaient cette zone ont tous pris la fuite


La tension monte depuis la fin de matinée de ce vendredi dans la ville de Bamenda, située dans la région du Nord-ouest.

En effet, la population manifeste sa colère suite à la mort d'une jeune fille. Selon les premières informations recueillies par la rédaction de CamerounWeb, un officier de police est accusé d'avoir tiré sur un véhicule de pick-up ce qui a entrainé la mort d'une jeune fille au nom de Tataw Brandy à New Road Nkwen. La balle a touché l'enfant qui est mort sur le coup.

Munie du corps sans vie de la victime, la population réclame justice et menace de s'attaquer aux éléments des forces de l'ordre et de sécurité. Les éléments de l'unité de police qui contrôlaient cette zone ont tous pris la fuite.

Il faut rappeler d'en octobre dernier, un incident similaire s'est produit dans la ville de Buea avec la mort d'une petite fille dans un taxi. L'élément de l'armée camerounaise, auteur du tir, a été lapidé à mort par la population en colère.

La rédaction de Camerounweb vous propose ci-dessous les premières images des manifestations





L’EMOUVANT MESSAGE DE LA FAMILLE DE CARLINE AU SOLDAT ACHILLE MVOGO

Les proches de la petite Caroline décédée le 14 octobre à Buea s’abstiennent de juger le soldat Achille Mvogo qui a appuyé sur la gâchette et occasionné la mort de leur fille. Lizette, la mère de Louise a été adoptée toute petite par la mère de Lova Nyemb Bassong. Elle a quitté cette maison familiale quand elle s’est mariée avec le père de Caroline qui vit aux Etats Unis d’Amérique. Le jour du drame, c’est dans cette famille adoptive qu’elle a trouvé refuge. Sa sœur Lova Nyemb Bassong est pleine de compassion pour le soldat qui a tué sa nièce. Elle est convaincue que le militaire Mvogo n’avait pas programmé un assassinat ce jour-là.

« Vrai ou pas, je suis prête à parier que lorsqu’il sortait de chez lui ce jeudi matin, il ne s’était mis en tête qu’il irait tuer une gamine de 4 ans. Par conséquent malgré ma douleur pour ma fille, je n’arrive pas à lui en vouloir. Je ne me réjouis pas de son décès, j’en pleure aussi d’où ma deuxième bougie en photo », explique-t-elle.

Le se rappelle des propos tenu par le gendarme et son chef juste après la commission du forfait. « Pour ce qui est de l’homme en tenue, j’ai appris à ne pas juger les gens, qui plus est les défunts. Je laisse ce soin à Dieu en qui je crois. Ce que je devrais préciser cependant c’est que son supérieur lui aurait demandé après coup « qu’est-ce que tu as fait ? » Ce à quoi il a répondu «je voulais tirer sur les roues. » , rapporte-t-elle.

Rejoignez notre newsletter!