Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 05Article 627010

Faits Divers of Friday, 5 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Douala :il se jette sous un train après avoir surpris sa femme en train d'être ‘picorée ’par le voisin

Image illustrative Image illustrative


• Il s’agit d’un récit de Cameroun Tribune

• Le monsieur était revenu du champ à l'improviste

• Sa femme le trompait visiblement depuis




Une histoire d’amour qui vire en drame, l’on en connaît presque quotidiennes au Cameroun. Mais, les scenarii, sont loin d’être identiques. L’on en trouve des plus spectaculaires aux plus tragiques. Un homme vient d’être sauvé de justesse à Douala après le chagrin qui il a eu suite à la découverte en plein ébat sexuel avec son voisin dans son lit conjugal.
L’histoire a été rendue publique par Cameroun tribune qui raconte la mésaventure de M. Raymond Ledoux.

« Raymond Ledoux M, 51 ans, ex-employé d’une entreprise de production d’ustensiles de cuisine reconverti dans l’agriculture a décidé de se suicider mardi dernier. Ceci après avoir surpris son épouse mère de ses quatre enfants Philomène, 33 ans dans leur lit conjugal avec un autre homme. Un voisin, vigile de son état. Les faits se déroulent à Bonabéri, arrondissement de Douala IV », explique le journal.

« Une source proche de l’affaire expliquera à CT que Raymond Ledoux pris depuis pluisuers années par des travaux champêtres à Ndolè (arrondissement de Dibamba, en Sanaga-maritime) est régulièrement absent du domicile familial. Outre l’agriculture, l’homme se consacre à la pêche, générant ainsi des revenus qui lui permettent de prendre soin de sa famille. Reparti pour ses champs, il y a peu, RL s’est vu contraint de rentrer tôt que prévu, en raison d’un panaris aussi douloureux d’incapacitant .pour ça, il verra son neveu infirmier dans un hôpital à Bonabéri. L’homme débarque chez lui mardi vers 11h. Il a appelé son épouse plusieurs fois sans qu’elle ne décroche. Les enfants sont à l’école et le chef de famille se croit seul. En ouvrant la porte de sa chambre, il constate qu’il se trompait. Et que sa femme le trompe », détaille Cameroun Tribune.
La suite a failli être très tragique pour le pauvre Raymond Ledoux. Il ne doit sa vie qu’à des jeunes qui sont intervenu à temps pour éviter qu’il ne se suicide.

« R L ne supporte pas le spectacle et ressort de chez lui, hébété. Des voisins qui ont tous compris lui donnent l’impression qu’ils étaient au courant… a la surprise et à la douleur, s’ajoute une immense tristesse. RL quitte les lieux. Quelques jeunes du coin pressentant qu’il va faire une bêtise, le suivent discrètement. La suite des évènements leur donne raison. L’homme se dirige vers la voie ferrée. Puis, alors qu’un train arrive, se met sur les rails. Les cris des témoins ne l’en font pas bouger. Finalement, les courageux se jettent sur lui, façon placage de rugbymen et le sorte de la trajectoire du train. Dans les bras de ses sauveurs, RL fond en larme. Il estime que son épouse a fait exprès de ne pas prendre ses appels, voulant qu’il la trouve en flagrant délit. Aux dernières nouvelles, le quinquagénaire a été pris en charge par son neveu infirmier. Lequel a vivement déconseillé à Philomène de passer voir son mari à l’hôpital », chute CT.

Rejoignez notre newsletter!