Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 12 10Article 632506

Diasporian News of Friday, 10 December 2021

Source: La Nouvelle Expression

Diaspora : une plateforme pour le développement des communes

Le Rep-Cod a reçu le Fondateur de l’Association des élus français d’origine camerounaise Le Rep-Cod a reçu le Fondateur de l’Association des élus français d’origine camerounaise

L’Assemblée nationale et l’Association des Élus français d’origine camerounaise envisagent de mettre sur pied une relation de parrainage des Collectivités territoriales décentralisées.

La Chambre Basse du Parlement, à travers le réseau des Parlementaires Diaspora-coopération décentralisée transfrontalière poursuit ses actions en direction de la diaspora. Au rang des projets à matérialiser, la mise en place d’un réseau de parrainage entre les Collectivité territoriales décentralisées Camerounaises et françaises gérées, par les élus français d’origine camerounaise. «Nous avons pour mission à la tête du Réseau des parlementaires diaspora-coopération décentralisée transfrontalière, d’accueillir tous les enfants du Cameroun qui sont de passage.

On doit les écouter et voir avec eux ce que le gouvernement peut faire pour que notre pays tire profit de l’immense talent de ses enfants. Nous voulons travailler avec eux afin qu’ils aident nos communes, nos communautés territoriales décentralisées. Parce que notre pays pêche dans ce secteur. Nos communes manquent de relais.

C’est pour cela que nous voulons que nous voulons que tous les enfants du Cameroun qui sont des élus à l’Étranger parrainent les communes camerounaises et qu’un autre groupe parraine les régions. Pour que cela se fasse, il faudrait qu’on ait la cartographie de nos collectivités. Il faut connaître nos communes quels sont leurs points forts, leurs points faibles et quelles sont leurs projets prioritaires afin de leur trouver des parrains compatibles» assure le président du Rep-Cod, Louis Henri Ngantcha.

Ainsi, c’est dans ce cadre que le Rep-Cod a reçu le Fondateur de l’Association des élus français d’origine camerounaise, Gaétan Njikam notamment adjoint au Maire de la ville de Bordeaux. Concrètement, deux cartographies devraient être élaborées. «Il s’agit de travailler de manière concertée pour avoir deux cartographies. L’une que nous aurons en France et qui comprendra l’ensemble de nos compatriotes élus professionnels et politiques en France, dans les secteurs prioritaires (éducation, formation, santé, économie, gestion des Collectivités territoriales décentralisées). Et du coté Camerounais, une cartographie des communes avec leurs faiblesses, leurs atouts, leurs besoins et leurs priorités. De manière à ce que nous puissions croiser ces cartographies à la fois géographiques et sectorielles pour pouvoir identifier les actions communes à mener ensemble» projette Gaétan Njikam.

Formation

Outre l’adjoint au Maire de la ville de Bordeaux, le Réseau des parlementaires Diaspora-Coopération décentralisée transfrontalière, a reçu l’Adjoint au Maire de Pairs chargé de l’international, Arnaud Ngatcha. Ce dernier, pour le moment envisage avec le Cameroun, une coopération notamment basée sur la formation des fonctionnaires. «La ville peut apporter une aide en termes de formation. Je suis représentant de la présidente de l’association des Maires francophones. Ce grand réseau aide aussi à former les fonctionnaires dans l’exercice de leurs fonctions. Nous sommes là pour voir si nous pouvons rentrer en coopération avec les élus nationaux du Cameroun» Cette interpellation de la Diaspora par l’Assemblée nationale ambitionne de doter les communes de soutiens notamment économiques.

Rejoignez notre newsletter!