Vous-êtes ici: AccueilInfos2016 09 30Article 389744

General News of Friday, 30 September 2016

Source: Cameroon Info

Des ouvriers manœuvrent pour saboter la CAN 2016

D’après Le Quotidien de l’Économie, il est revenu au Secrétaire Général de la Présidence de la République (SGPR) que des paris sont ouverts par des bookmakers sur la tenue effective au Cameroun de la prochaine CAN féminine. «Parmi les grosses mises se trouvent des Camerounais», peut-on lire.

Dans son édition de vendredi 30 septembre 2016, le journal indique qu’un ouvrier a été interpellé au chantier du stade Omnisports de Yaoundé sous le motif d’une tentative de sabotage des travaux. «Selon des sources à la Police Judiciaire, il aurait avoué avoir été payé 150 000 FCFA pour provoquer un ralentissement des travaux», peut-on lire.

La Présidence de la République a alors repris sous son contrôle la gestion et la vérification de l’ensemble des travaux préparatoires de la CAN 2016, sous la supervision de Ferdinand Ngoh Ngoh, SGPR. Tous les prestataires retardataires sont ainsi soupçonnés de participer aux manœuvres visant à empêcher l’organisation de la compétition dans les bonnes conditions. Le promoteur de l’entreprise de construction de la pelouse du stade municipal de Buea a fait l’objet d’un interrogatoire serré à la Police Judiciaire au courant de la semaine. «Il a dû prendre un engagement ferme de terminer les travaux dans les délais impartis. Aussi, le repiquage du gazon de la pelouse de ce stade d’entrainement, complètement raté dans un premier temps, a été repris».

Le ralentissement des travaux en vue de la préparation de la CAN engendre des dépenses supplémentaires. Le Ministre du Tourisme, Bello Bouba Maigari, estime les coûts des travaux supplémentaires à plus de 4,7 milliards de FCFA. Le Ministre de la Santé, André Mama Fouda, a obtenu une rallonge de 76 millions de FCFA. Il a également demandé une autre enveloppe non prévue de près de 200 millions de FCFA. Le Ministre de la Communication, Issa Tchiroma Bakary, a relevé que le coût du transport du matériel acquis à 600 millions de FCFA et implore l’indulgence du Ministère des Finances pour qu’il sursoie au prélèvement des taxes liées à cette opération.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter