Vous-êtes ici: AccueilInfos2016 07 21Article 381756

General News of Thursday, 21 July 2016

Source: cameroon-info.net

Des menottes empêchent un détenu de comparaître devant le Tribunal


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Dans l’impossibilité de se défaire de cet outil, Serge Foumane est resté coincé de longues minutes dans le box des accusés, lié à la main de son co-détenu.

C’est une situation qui ne court pas les salles d’audience. Vendredi 15 juillet 2016, au tribunal de première instance d’Ekounou à Yaoundé, un détenu est resté coincé pendant plusieurs minutes sur son siège alors qu’il venait d’être appelé à la barre.

En effet, Serge Foumane, puisqu’il s’agit de lui, était appelé à comparaitre dans une affaire qui l’oppose au ministère public et à Baware Audrey pour escroquerie en action, relate Le Messager du lundi 18 juillet 2016. A la grande surprise de toutes les personnes présentes dans cette salle d’audience, le prévenu est resté cloitré dans son siège pendant près d’un quart d’heure. Pour cause, sa main droite n’a pas pu se libérer des menottes qui le liaient à un autre détenu. Ceci malgré l’insistance des gardiens de prison à vouloir faire sauter le verrou des menottes, indique le journal.

Interpellés par l’hilarité présente dans la salle d’audience, ce sera au tour des éléments de maintien de force de l’ordre, en faction au tribunal d’Ekounou, d’essayer de défaire le détenu de ses menottes. Rien n’y fait. Même les avocats se sont prêtés à l’exercice, sans succès.

Le détenu sera donc appelé plusieurs fois à la barre, et répondra systématiquement présent, sans pouvoir se mouvoir, empêché par les menottes. Finalement, le juge s’est résolu de faire venir devant la barre, Serge Foumane, en compagnie de son acolyte d’infortune, précise le journal. Heureusement son passage à la barre ne durera pas longtemps. Aussi, deux minutes après avoir répondu aux questions du président du tribunal, le détenu est retourné s’assoir au banc des accusés. L’affaire qui l’oppose au ministère public a été renvoyée à une date ultérieure.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter