Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 05Article 626902

Actualités of Friday, 5 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Dernières heures au Noso: des ambaboys neutralisent des soldats et filment la scène

Ils ont attaqué les soldats qui faisaient des courses Ils ont attaqué les soldats qui faisaient des courses

• Deux soldats sont morts hier jeudi à Ekondo-Titi

• Ils ont été tués par des ambazoniens

• Ces derniers ont attaqué les soldats qui faisaient des courses


La rédaction de CamerounWeb a reçu la vidéo des soldats en train de se faire attaquer par des ambazoniens.

Comme toutes les images de ce genre publiées par les propagandistes de cette organisation, la scène est d'une violence inouïe.

Les deux soldats tués lors de l'attaque étaient partis acheter des articles dans une boutique non-loin de leur base quand le groupe de combattants séparatiste leur est tombé dessus.

Les combattants ambazoniens auteur de cette attaque ont été identifiés comme des hommes du général "10 KOBO".



Les pseudo généraux, l'armée des ambazoniens en compte beaucoup. La plupart sont des ouvriers autoproclamés soldats.

Il y a quelques jours, apparaissait un autre du nom de King Momo.

Dans une vidéo mise en ligne par ses combattants, King Momo promet de détruire l'armée si elle ne retire pas ses hommes dans la zone où il compte contrôler.
La vidéo de celui qui se fait appeler "général King Momo" fait le tour des réseaux sociaux depuis quelques heures.

A l'instar de "No Pity" à ses débuts et dont les Camerounais n'ont plus de nouvelles depuis quelques jours, ce combattant ambazonien s'affiche avec des armes d'assauts à la main et quelques hommes eux aussi armés.

Rejoignez notre newsletter!