Vous-êtes ici: AccueilActualités2022 01 15Article 636592

Actualités of Saturday, 15 January 2022

Source: www.camerounweb.com

Denis Emilien Atangana demande à la CAF d’ouvrir les yeux

Libérez les entrées des stades Libérez les entrées des stades

La CAF exige la vaccination pour entrer dans les stades

Les stades sont vides

Les Camerounais ne veulent pas se faire vacciner


La coupe d’Afrique des nations qui se joue au Cameroun depuis bientôt une semaine a déjà montré le vrai visage des Camerounais ; appelés à se faire vacciner contre la Covid-19 pour accéder dans les stades, plusieurs Camerounais ont donné une fin de non-recevoir sans appel. La conséquence, les stades sont vides et l’Etat cherche tous les moyens pour trouver une alternative à cette situation. Fort de cette actualité, Denis Emilien Atangana, le président du Front des Démocrates Camerounais écrit : « la CAF doit comprendre que les camerounais refusent la vaccination et abandonner cette histoire louche de pass sanitaire pour permettre aux camerounais d'entrer dans les stades. Le fait que les camerounais regardent les matchs dans les quartiers, bars, snacks et villages de la Can est une preuve du boycott de la politique sanitaire de la CAF », écrit le conseiller municipal de la ville de Monatele.


Le transfuge du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun ajoute : « selon les statistiques, les pays qui ont vaccinés le plus nombre de leur population sont les pays où ces derniers temps le taux de contamination est plus élevé. D'où la préoccupation de savoir pourquoi le COCAN accepte que la CAF-FIFA nous impose une solution qui ne marche pas ailleurs. Je demande au gouvernement camerounais de demander à la CAF de suspendre son idée de pass sanitaire afin de permettre aux camerounais d'investir les stades ».


Au Cameroun, l’Etat avait prévus vacciner au moins 5 millions de personnes avant fin décembre et avait mobilisé plus de 1 milliards pour la campagne, l’argent a été consommé, mais moins de 20% de la population escomptée s’est vacciné. Les chiffres à date parlent de moins de 700 000 personnes vaccinées au 20 décembre 2021. Un échec cuisant pour le Cameroun qui avait envisagé une immunité collective.

Rejoignez notre newsletter!