Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 16Article 628678

Actualités of Tuesday, 16 November 2021

Source: www.camerounweb.com

DERNIERE MINUTES: 'No Pity' tue 03 combattants des 'Bui Warriors' (VIDEO)

C'est une guerre interne entre ambazoniens à laquelle on assiste play videoC'est une guerre interne entre ambazoniens à laquelle on assiste

• C'est une guerre interne entre ambazoniens à laquelle on assiste

• Les éléments de NO PITY ont attaqué les « Bui Warriors »

• Trois morts du côté des « Bui Warriors »


C'est un véritable retournement de situation auquel on assiste depuis quelques jours dans la zone anglophone en proie à une violente crise sécessionniste qui fait d'énormes victimes. Contrairement aux traditionnels combats entre sécessionnistes et soldats de l'armée camerounaise, c'est une guerre interne entre ambazoniens à laquelle on assiste.

En effet, la sérénité affichée par les différents groupes sécessionnistes depuis le début de la crise n'est plus d'actualité. Des affrontements opposent certains groupes armés dans la zone anglophone. C'est le cas ce mardi 16 novembre 2021. Selon des informations de sources concordantes, recueillies par la rédaction de CamerounWeb, un combat acharné a opposé les « Bui Warriors » aux "Marines Force" du tout puissant chef de guerre "General NO PITY". Ces affrontements se sont soldés par la mort de trois combattants des "Bui Warriors". Leurs armes ont été emportées par les éléments de "NO PITY".

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, un chef de guerre des « Bui Warriors » montre les débris d'engin explosif improvisé utilisé par ses adversaires et promet une guerre totale.

Le week-end dernier, "No Pity" et ses éléments des Marines Forces of Bambalang ont affronté des hommes armés de Ambazonia Defence Forces (ADF) à Ngoketunja. Ce groupe sécessionniste, indique le journaliste anglophone Michel Biem Tong, est dirigé par Ayaba Cho Lucas.

D'après le développement du journaliste, les hommes d’ADF viennent en renfort à l'armée camerounaise pour combattre « No Pity » et ses éléments déployés en masse sur le terrain.

Le bilan de ces combats n'a pas été divulgué.



NOSO : UN ‘COMMANDANT AMBAZONIEN’ PROCHE DU GENERAL NO PITY, GRIEVEMENT BLESSE

Ces derniers jours, les affrontements se multiplient entre groupes séparatistes et les forces loyalistes dans la région anglophones du Cameroun. Combats ont gagné en intensité faisant des blessés et des morts de part et d’autres.

Ce 12 novembre 2021, des échanges de tirs ont eu lieu entre les éléments de général No Pity et les militaires camerounais. A l’issue des tirs, certains éléments séparatistes ont été blessés. Un l’a été grièvement, comme en témoigne la vidéo que Camerounweb vous propose. Il a été transporté dans un endroit inconnu pour probablement recevoir les soins. Il s’agirait d’un commandant ambazonien.

Pour ce qui est du Général No Pity même, il a refait surface ces dernières heures. Lui qui était annoncé mort dans les combats entretemps. Son apparition s’inscrivait dans le cadre d’une cérémonie de réconciliation entre lui et un autre général ambazonien surnommé Isubu

No Pity a réussi à leur filer entre les mains. Mais ce 13 novembre, "le général ambazonien" fait une fois de plus son apparition. Il a été aperçu aux côtés d'un autre général ambazonien du nom de Isubu.

"J'ai appris que j'étais mort, le chat a 9 vies moi j'en ai 18. J'ai appris que j'étais recherché, s'ils ne m'ont pas retrouvé, ils ne m'ont pas cherché", a-t-il déclaré.

Rejoignez notre newsletter!