Vous-êtes ici: AccueilActualités2022 01 14Article 636373

Actualités of Friday, 14 January 2022

Source: www.camerounweb.com

Dépassée, la gendarmerie veut se réconcilier avec les populations

gendarmerie nationale gendarmerie nationale

Elle a produit un guide pratique

L’annonce a été faite le 11 janvier

Il s’agit des contacts de toutes les unités de gendarmerie


A travers ce document, la Gendarmerie nationale souhaite se rapprocher davantage de la population, alors que les rapports entre les deux parties ne sont pas au beau fixe, au regard des vidéos montrant des bagarres entre civils et militaires qui se sont multipliées ces derniers mois sur la Toile. La Gendarmerie nationale a annoncé le 11 janvier 2022 avoir produit un « guide pratique de sécurité ». Ce document « a pour but de mettre à la disposition de toutes les personnes pouvant se trouver en état de détresse, les contacts de toutes les unités de gendarmerie territorialement compétentes, selon l’endroit où l’on se trouve, ainsi que d’autres numéros utiles de la Gendarmerie nationale pouvant leur faciliter la vie », informe un communiqué.

Ce guide présente de façon sommaire le corps des Pandores. Il a été élaboré à l’occasion de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) qu’organise le Cameroun du 9 janvier au 6 février, apprend-on. « Il est distribué gratuitement à toutes les délégations officielles et à toutes les personnes présentes dans les différents stades et même aux alentours, et susceptibles d’en avoir besoin », indique l'institution.

Dans sa mission de sécurité publique, la Gendarmerie nationale recommande aux populations d’appeler son numéro gratuit le 113 (depuis un téléphone portable) « en cas de détresse », ou de consulter son guide pratique « pour d’autres informations de sécurité ».

Galax Etoga, le patron de la gendarmerie marque ainsi un pas positif dans la gestion des rapports entre les populations et la gendarmerie qui est chargée de les protéger. « Il s’agit selon plusieurs experts en sécurité, d’un pas vers la gouvernance moderne et la collaboration au renforcement de la sécurité du Cameroun et des camerounais ». Une initiative a encouragé selon d’autres qui pensent que la police doit embrayer le pas à la Gendarmerie en mettant à son tour sur pied un agenda numérique.

Rejoignez notre newsletter!