Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 05Article 622018

Actualités of Tuesday, 5 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Débandade, panique : Equinoxe Tv filme la peur de Dion Ngute au NOSO (vidéo)

Equinoxe Tv filme l’attaque violente de Dion Ngute play videoEquinoxe Tv filme l’attaque violente de Dion Ngute

• L’attaque du convoi du PM était plus violente en réalité

• Les nouvelles images d’Equinoxe TV inquiètent

• De grosses failles détectées dans le dispositif de sécurité


Contrairement aux premières images de l’attaque de la délégation du premier ministre dans la région du Nord-Ouest, les affrontements entre l’armée et les groupes armés séparatistes ont duré de longues minutes. Les autorités traditionnelles et les populations qui ont fait le déplacement pour accueillir le chef du gouvernement étaient entre des tirs croisés pendant un long moment.
Le reportage exclusif de nos confrères d’Equinoxe Tv qui étaient sur place, montre le cafouillage et la panique qui avaient pris place lors des affrontements ce mardi 05 octobre 2021 à Matazem et Santa. « calme down » « ne tirez pas » lancent dans le vide quelques ténors du régime qui entourent le premier ministre. Pendant ce temps quelques policiers tentent de frayer un passage pour évacuer Dion Ngute qui vraisemblablement n’appréhende par encore la gravité de la situation.

La garde rapprochée du premier ministre semble surprise par l’attaque. Le Nord-Ouest est actuellement une région meurtrière pour les militaires camerounais. Le 16 septembre, 15 soldats ont été tués dans cette localité. Les militaires qui entourent Joseph Dion Ngute ont semblé sous-estimer la capacité de nuisance de l’adversaire. Dès les premiers coups de feu, aucun élément de la garde rapprochée du chef de gouvernement n’est intervenu pour le protéger. Il était exposé pendant un long moment sans protection.

Le seul militaire en face de l’autorité visiblement surpris par les évènements ne savait quoi faire. Les images de l’attaque montrent également que le dispositif de sécuritaire n’avait pas inspecté au préalable l’endroit où le premier ministre se tenait pour communiquer avec les populations locales. Aucune sortie de secours n’était envisagée. La situation aurait pu devenir dramatique à tout moment.


L’impréparation et la surprise a été à leur comble quand les militaires du BIR peinent à retrouver le véhicule du premier ministre, une fois extirpé de la foule. « Où est la voiture du premier ministre ? », crie un soldat. Jusqu’à la fin de la vidéo que CamerounWeb a consultée, les éléments du BIR n’ont pas pu retrouver le véhicule blinder du chef du gouvernement .

Rejoignez notre newsletter!