Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 02Article 626368

Politique of Tuesday, 2 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Débandade au sein du PCRN : tous les lieutenants de Cabral Libii en fuite

Tous les lieutenants de Cabral Libii en fuite Tous les lieutenants de Cabral Libii en fuite

• La police recherche activement plusieurs cadres du PCRN

• Ils sont impliqués dans plusieurs infractions

Cabral Libii soutient ses derniers dans leur démarche

Un mauvais vent souffle sur le Parti camerounais pour la réconciliation nationale (PCRN). Quelques heures après l’arrestation de Clotaire Nguedjo par les éléments de la brigade de recherche de Ngobat, c’est la panique au sommet du parti de Cabral Libii. En effet Clotaire Nguedjo n’est pas le seul recherché par les services de la police judiciaire. Fritz Messey Messey, le chargé de mission de Cabral Libii, Jean Louis Batoum et Julien Bapes Bapes activement recherchés aussi auraient disparu dans la nature. Le procureur de la République a ainsi signé un mandat d’arrêt contre ces cadres du PCRN.

Pour rappel, les quatre militants du PCRN sont accusés de diffamation, atteinte à la vie privée, propagation de fausses nouvelles, et viol dans l’affaire dite Mirabelle. En effet, le réseau de copains avait attribué des propos mensongers à la jeune Mirabelle présentée faussement comme actrice d’un film pornographique.
La petite Mirabelle a été agressée puis violée lorsqu’elle a décidé de porter plainte contre ses bourreaux. Elle perd la vie dans des circonstance étranges après l’échec de la tentative de règlement à l’amiable du conflit qui l’oppose à ses bourreaux.

Interrogé sur le scandale dans lequel est impliqué ses proches collaborateurs, le président du PCRN, feint ne rein savoir de l’affaire qui fait pourtant la une de plusieurs médias du Cameroun. « Je ne sais même pas de quoi il s'agit. Je sais que Poutine ne ment pas. C'est un gars bien qui a tout mon soutien. Je le protégerai comme je protège Nourane », a-t-il déclaré. Clotaire et ses amis ne sont pas les seuls cadres du PCRN en conflit avec la loi.

Accusés de vol

Deux membres du PCRN sont impliqués dans un scandale financier. Il s’agit de Zibi Martin ( vice-président du bureau départemental PCRN Mefou Akono) et Ekongolo Didier ( Secrétaire général du bureau départemental PCRN Mefou Akono). Les deux ténors du parti de Cabral Libii sont accusés de vol par les membres de l'Association Mefou et Akono Ossu (Mefako) dont ils font partie du bureau exécutif. Une citation directe a été adressée au tribunal de première instance de Yaoundé et les deux présumés voleurs sont invités à se présenter le 22 septembre 2021.

Selon la citation directe que CamerounWeb a pu consulter, les deux cadres du PCRN également membres du bureau exécutif de l’association Mefako étaient censés créer un compte bancaire au nom de l’organisation et tenir des documents comptables. Tel ne fut pas le cas. Le bureau n’a jamais créé de compte bancaire au nom de l’association. Pire les cotisations et autres fonds de Mefako ont été utilisés par le bureau à des fins personnelles d’après la partie demanderesse.

La supercherie a été révélée lorsque l’Assemblée générale a demandé à ce que le bureau lui rende compte de la gestion des fonds mobilisés.
« Que le bureau exécutif national n'a pas cru utile de réponde à cette demande et l'assemblée générale découvrira à sa grande surprise que le bureau n'avait ni ouvert un compte bancaire et ne détient davantage pas de document comptables. Que les sommes d'argent versées par les membres de l'association étaient utilisées par les quatre membres du conseil d'administration à des fins purement personnelles », lit-on dans la citation directe.
Au total plus de 800 000 francs seraient distraits par les deux membres du PCNR et reste du bureau

Rejoignez notre newsletter!