Vous-êtes ici: AccueilInfos2017 12 06Article 427905

General News of Wednesday, 6 December 2017

Source: cameroonweb.com

Crise anglophone: un ministre de l'Ambazonie arrêté


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Un ministre de la supposée république d'Ambazonie ainsi que 10 autres membres des forces de défense seraient arrêtés durant les dernières 48 heures dans la zone anglophone.

Ayaba Cho, un des ministres serait arrêté par les soldats du BIR dans la nuit de mardi d'après les sources relevant proches des sécessionnistes.

Par ailleurs, le gouvernement virtuel de l'ambazonie s'est dit offusqué par les informations qui circulent sur les médias sociaux concernant la maison de Sisiku Ayuk Tabe qui aurait été encerclé par des militaires à la Manyu. " Il n'y avait pas de proximité de la résidence de sissiku ayuk. Ce n'est pas vrai."

Depuis la déclaration de guerre du président Paul Biya contre les sécessionnistes qu'il a jugé de terroristes suite aux assassinats des militaires, des contingents ont été déployés dans des zones anglophones pour sécuriser la population.

Trois sécessionnistes présumés ont été tués par l'armée camerounaise ce mardi, au cours d'un échange de tirs, à la frontière avec le Nigeria. Ces assaillants armés se réclamant du SCACUF, l'aile armée du Southern Cameroons National Council (SCNC), -mouvement classé terroriste par Yaoundé-, qui défend l'Etat imaginaire de l'ambazonie, ont attaqué le poste frontalier de Sanghang, -dans le département de la Manuy- (Sud-Ouest), aux environs de 15 heures (14hGMT) ce mardi 5 décembre 2017.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter