Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 12 17Article 633340

Actualités of Friday, 17 December 2021

Source: LA VOIX DES JEUNES N° 079

Crise anglophone: plus de 600 000 enfants déscolarisés

Des élèves Des élèves

En fin 2021, le taux de scolarisation des enfants vivant dans les deux régions anglophones du Cameroun en déclin à cause de la crise qui secoue ces deux régions depuis bientôt 4 ans.

De nombreux enfants résidant dans les deux régions anglophones n'ont plus remis les pieds dans une salle de classe depuis le début de la crise anglophone du fait des violences et l'activisme de nombreux de groupes armés sécessionnistes. D'après le Fonds des Nations unies pour l'Enfance (Unicef), l'on peut ainsi dénombrer 600.000 enfants aujourd'hui privés d'éducation.

En raison de l'interdiction de l’école par des groupes armés et des attaques perpétuées par ces derniers, ciblant élèves, enseignants et infrastructures scolaires, plus de 80% des écoles ont été fermées, touchant au moins 74 écoles. «Plusieurs écoles ont été fermées tandis que les élèves, les enseignants et le personnel scolaire ont été exposés à la violence, aux enlèvements et à l'intimidation » déplore le porte-parole de l’Unicef, Toby Fricker.

«Depuis 2018, plus de 300 élèves et enseignants ont été enlevés. Après des expériences traumatisantes, ils ont tous été relâchés par la suite… Lorsque les enfants ne vont pas à l'école, ils courent un plus grand risque d'être recrutés par des groupes armés», a ajouté le diplomate lors d'un point de presse à Genève.

Outre que les enlèvements et les intimidations que subissent élèves et encadreurs, plusieurs établissements scolaires ont été des cibles d'attentats. L'on se souvient encore de l'attaque de l'école Mother Fransheska de Fiango Kumba et plus récemment l'attaque d'Ekondo-Titi, a l’origine d’une dizaine de morts parmi les élèves et enseignants.

Rappelons que la crise dite anglophone dégénère en 2016 dans les Régions du Nord-ouest et du Sud-ouest avec la grève des avocats et enseignants d'expression anglaise, protestant pour une réforme du système judiciaire et académique.

Rejoignez notre newsletter!