Vous-êtes ici: AccueilActualités2022 01 13Article 636166

Actualités of Thursday, 13 January 2022

Source: www.camerounweb.com

Crise anglophone - Un prêtre torturé et arrêté par des hommes en tenue à Buea

Libérez le prélat Libérez le prélat

Le père Bekong Tobias s’est fait arrêter par des hommes

Il est prêtre dans une paroisse de Buea

Il a été conduit dans une destination inconnue


La crise anglophone qui secoue les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest depuis 6 ans aujourd'hui ne cesse de nous livrer des différentes péripéties. Entre des milliers de morts enregistrés du côté séparatiste, de l'armée régulière et au sein des populations sans oublier les dégâts collatéraux en passant par des enlèvements, des tortures, des arrestations ne sont pas en reste.


Ce mercredi en matinée, le révérend père Bekong Tobias, prêtre à la paroisse Saint Charles Lwanga de Molyko à Buea, la capitale de la région anglophone du Sud-Ouest, au Cameroun, se faisait brutalement arrêté par des hommes en tenue armés qui l'ont traîné dans un véhicule puis l'a conduit à une destination inconnue comme on peut le voir dans la vidéo ci-jointe.


Il a été arrêté dans sa paroisse Saint Charles Lwanga, à Molyko, à 100 m d'un poste de police. Selon une source camerounweb, une équipe de trois officiers de l'armée est arrivée sur les lieux quelques heures plus tard, cherchant à savoir l'identification des personnes qui ont mené l'arrestation, et affirmant ne pas avoir la moindre idée.

Rappelons que la journée du 12 janvier 2022 a été très mouvementée à Buea dans les localités de Muea, Bitingui etc avec des tirs nourris des séparatistes ambazoniens et des forces de sécurité.


Rappelons que depuis le début de cette crise, la partie anglophone du Cameroun est confrontée à une multiplication des attaques contre des églises, des écoles et leurs communautés scolaires. Le 20 juillet 2018, le curé de la paroisse catholique de Bomaka, un quartier de Buea a été tué par des individus non identifiés. On note également des attaques répétées contre les enfants, les enseignants et les établissements scolaires dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Rejoignez notre newsletter!