Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 12Article 622909

Actualités of Tuesday, 12 October 2021

Source: L'Anecdote

Crise anglophone: Tibor Nagy , le prophète du chaos

L'ex secrétaire d’État adjoint de l’administration américaine aux affaires africaines L'ex secrétaire d’État adjoint de l’administration américaine aux affaires africaines

Alors que le gouvernement multiplie des initiatives en vue d’un retour définitif de la paix dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, l’ancien secrétaire d’État Américain aux affaires africaines prédit un destin sombre au Cameroun.

Connu pour ses prises de position incendiaires envers le régime de Yaoundé, Tibor Nagy, régulièrement controversé, s’est plus que jamais montré solidaire de la cause sécessionniste en adoubant les tueries et autres massacres des populations civiles et militaires dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest (Noso).

L’ancien secrétaire d’État adjoint de l’administration américaine aux affaires africaines, bien que viré et remplacé à ce poste, est resté très connecté sur la situation sécuritaire qui prévaut dans ces deux parties du pays, et semble bien se délecter des boucheries perpétrées par des bandes armées qui ont installé l’horreur et la terreur dans certaines localités situées dans le Noso. Très loin de fustiger ces atrocités, le diplomate Américain amplifie malicieusement une cause sécessionniste propre à une catégorie de personnes fermées au dialogue.

À toute la communauté anglophone, « nous savons tous comment la crise du Sud-Cameroun (Noso Ndlr) se terminera. Les anglophones gagneront leurs droits, soit dans une véritable Fédération, soit dans un État séparatiste. Qu ’il s’agisse de semaines, de mois, d’années ou de décennies, cela viendra. L’esprit humain, comme le lion, est indomptable », écrit-il sur son compte twitter et de poursuivre : « le gouvernement camerounais devrait reprendre ses esprits ».

Il s’agit en effet de la troisième sortie de Tibor Nagy en espace de quelques jours sur cette crise sécuritaire qui sévit dans les régions anglophones du Cameroun. Jamais ce dernier ne s’est exprimé en faveur d’un dépôt des armes côté sécessionnistes, ou encore milité en faveur d’un dialogue entre représentants des différentes factions protagonistes.

Sa dernière déclaration intervient quelques jours après l’attaque du convoi du premier ministre Joseph Dion Ngute dans la région du Nord-Ouest, et la tuerie d’une quinzaine de soldats de l’armée dans une embuscade tendue par les combattants sécessionnistes quelques semaines plus tôt.

Celui qui est depuis plusieurs années, perçu comme étant l’un des principaux soutiens de la cause séparatiste, envisage selon toute vraisemblance, d’embarquer malicieusement les anglophones dans leur globalité dans une quête armée et meurtrière dénoncée par ces mêmes populations, et créer de ce fait, un enlisement de la situation.

Cette témérité à vouloir plonger le Cameroun dans une instabilité continue et toute l’énergie déployée par Tibor Nagy pour cette cause, laissent penser qu’un projet sombre encore voilée est en préparation. Si certains avaient dessellé en ce diplomate des velléités insurrectionnelles contre les institutions républicaines camerounaises, nul ne doute que sa posture actuelle vient davantage conforter cette thèse qui a fini de prendre corps.

Car, comment t comprendre que ce dernier se soit littéralement érigé en défenseur des horreurs, qui ont cours dans ces deux parties du pays ? On se souvient que la crise anglophone était l’un des dossiers phares.sous son règne. Mais depuis son remplacement à ce poste, le diplomate américain continue de garder la dent dure contre les autorités gouvernementales. De manière obsessionnelle, il ne cesse à travers ses prises de position de tenter d’envenimer la situation.

Fidèle dans la logique que l’on connaît, ce prophète d’un genre nouveau est allé jusqu’à prédire avec une étonnante assurance que « les séparatistes sortiront gagnant de ce bras de fer avec le gouvernement camerounais ». Des propos que d’aucuns qualifieront de démentiels, mais qui devraient en réalité donner à réfléchir sur ces suppôts de l’ombre, qui projettent le chaos au Cameroun.

Rejoignez notre newsletter!