Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 05Article 621850

Actualités of Tuesday, 5 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Crimes financiers: la femme d'un ancien ministre camerounais épinglé par le 'pandora papers'

Babel Ndanga Ndinga, actuellement sénateur RDPC Babel Ndanga Ndinga, actuellement sénateur RDPC

• Le Cameroun est aussi cité dans le gros scandale financier dénommé "Pandora Papers"

• La série de révélations publiée par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) épingle la femme d'un ancien ministre

• Cette dernière achète à coup de milliards des actions d'une société minière


Marie Gisèle Minlo Momo, la femme de l'ancien ministre en charge des mines, Babel Ndanga Ndinga (actuellement sénateur RDPC) a acheté en 2009, des actions dans la société Legend Mining Ltd. Cette action avait été faite au moment où son mari était encore ministre en charge des Mines (2007-2011).

Dans un article de notre confrère Le Monde, il s'agit d'un gros scandale financier qui éclabousse la femme de l'ancien ministre et certainement ce dernier aussi, car il était aux affaires au moment des faits.

Selon Le Monde, Marie Gisèle Minlo Momo, l’épouse de Babel Ndanga Ndinga a aquis des parts dans Legend Mining Ltd. Notre confrère cite un document daté du 27 décembre 2009 qui prouve que Camina SA vend «irrévocablement» ses actions à Mme Momo. La femme du ministre devient ainsi actionnaire de Legend Mining Ltd. La transaction se déroule en présence de nombreux témoins, comme l’attestent les signatures au bas du document, dont celle de Brett White, cadre dirigeant de l’entreprise australienne.

Interrogé par Le Monde Afrique, Babel Ndanga Ndinga, aujourd’hui sénateur et membre influent du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC, au pouvoir) confirme que son épouse a bien obtenu des actions. Comment cela a-t-il pu se faire alors qu’il était ministre et ainsi responsable de l’octroi de divers permis miniers ? Cet accord "n’avait rien à voir" avec sa fonction et lui-même "n’avait rien à voir dans le transfert" , s’empresse-t-il de préciser. "J’ai tout oublié. Je n’ai plus en tête ce qu’il s’est passé il y a dix ou douze ans", dit-il avant de raccrocher.

Tous les scandales autour du scandale "Pandora Papers" ne sont pas encore révélés. Certainement que d'autres scandales sur le Cameroun seront révélés dans les prochaines semaines.

Rejoignez notre newsletter!