Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 12 18Article 633502

Actualités of Saturday, 18 December 2021

Source: camerouweb.com

Crime: une violent bagarre entre deux rivaux finit dans une mare de sang

A gauche le tueur, à droite l'homme poignardé à mort A gauche le tueur, à droite l'homme poignardé à mort

• Une femme sortait avec deux jeunes homme à Douala

• Les deux se sont déjà vus à plusieurs reprises

• Mais ils ont fini par se bagarrer, l'un a été poignardé à mort



Les deux rivaux qui se sont encore une fois retrouvés chez la même fille se sont livrés à une très violente bagarre hier vendredi, l'un deux finit par poignarder mortellement l'autre. Les faits se sont passés au quartier Nylon à Douala.

"Youmbi Tchatchouang Serge a poignardé à mort Fotsing Fabrice au quartier Nylon au lieu dit Hôtel Barcelone. Tout serait parti d'une histoire de femme où le criminel fera usage de son poignard avant de prendre la fuite", nous apprend une source.

Des faits similaires se sont passés en septembre dernier à Yaoundé. Mais cette fois, c'est un magistrat qui a poignarde à mort un séminariste à Ngousso.

Selon le témoignage d’un riverain, le 21 septembre 2021 aux alentours de 21h avec un groupe de braqueurs armés jusqu’aux dents, le magistrat va s’introduire par réfraction à la Chapelle sécurisée de Nguousso, rendra en otage un séminariste régulièrement en fonction de cette paroisse sous le fallacieux prétexte que ce dernier serait sorti avec sa femme.

La source précise qu’après avoir personnellement violenté le jeune séminariste, il va lui intimer l’ordre de se mettre à genoux et demander pardon au procureur de la République, au cas contraire il sera tué sur le champ et après rien ne lui arrivera.

C’est ainsi que, pris de panique, le jeune séminariste va se mettre à genoux devant cet escadron de la mort composé de 5 personnes conduit par le magistrat Ewolo 2 Joseph Aimé. Pendant qu’il s’est agenouillé, le magistrat Ewolo retirera de sa veste un long et bien tranchant couteau. Il poignarde sauvagement le pauvre « homme de Dieu » dans son presbytère qui s’écroule en se vidant de son sang. Ensuite, le gang va l’abandonner là au sol dans cette mare de sang et prendra la fuite. Le prêtre sera conduit de toute urgence dans un état de comas cérébral extrême avancé avec pronostic vital engagé.

Il y a quelques mois, lorsqu’il était encore étudiant à l’ENAM, EWOLO 2 JOSEPH AIME avait été traduit au Conseil de Discipline pour avoir détourné l’argent des tenues de ses camarades. Malgré son crime EWOLO 2 JOSEPH AIME n’a toujours pas été arrêté.

Rejoignez notre newsletter!