Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 12 15Article 633073

Actualités of Wednesday, 15 December 2021

Source: Le Zénith

Crash de Mbanga Pongo : un 'revenant' sort du bois

Un “revenant” sort du bois Un “revenant” sort du bois

Antoine Ndong Toung fait partie, de quelques très rares rescapés, ou serait le seul, de ce grave accident d’avion, et dit avoir été sauvé par ses ancêtres.

Le crash du Boeing “737” de la compagnie kenyan Airways, dans les mangroves de Mbanga Pongo, à Douala, le 5 mai 2007, continue de révéler des secrets à la lumière de certaines informations qui nous sommes parvenues ces derniers jours. Loin de nous l’idée de revenir sur les circonstances clair-obscur qui avaient conduit à cette tragédie.

Il faut dire que jusqu’à présent, l’hypothèse de.zéro survivant sur les 105 passagers qui étaient à bord de cet aéronef au moment de l’accident, hypothèse grandement nourrie par les médias, reste la plus plausible. Mais nous avons, tout récemment, reçu un témoignage contraire. Celui-ci fait état de ce qu’il y a eu des rescapés lors de ce crash, ou tout au moins un.

Difficile de le croire, étant donné que même les résultats de l’enquête rendue publique en mai 2010, soit trois ans plus tard après ce drame, étaient péremptoires sur la mort de tous les passagers et les membres de l’équipage. Mips, seulement, nos voyages dans les confins de la région du Sud, nous ont permis de rencontrer un Camerounais qui se présente comme le ‘miraculeux”, le seul rescapé de cet accident d’avion. Lui, c’est Antoine Ndong Toung. Ce natif du village Mebeum, dans l’arrondissement-de Ma’an, département de la Vallée du Ntem, soutient pince-sans-rire qu’il faisait bien partie de ce voyage, et qu’il a eu la vie sauve grâce à l’intervention de ses ancêtres, notamment son géniteur.

Selon les proches de cet homme peu ordinaire qui témoignaient, ce dernier avait été propulsé à plus de 200 mètres du lieu du crash, puis s’était tiré avec le fémur de la jambe gauche cassé. Grace à la magie de la médecine le haut commis de l’État s’en est tiré d’affaire. Même si cet-te présumée victime du crash soit incapable aujourd’hui de donner les circonstances ayant conduit à son sauvetage.

Toujours est-il que des témoignages concordants confirment qu’il est le seul rescapé de ce crash. Quoi qu’il en soit, renseigne-t-on, ce dernier, aurait par la suite, reçu une forte somme d’argent du chef de l’État, lorsqu’il était encore inspecteur d’État et conseiller technique au ministère délégué à la présidence de la République chargé du Contrôle supérieur de l’État, pour fêter son « retour du pays des morts ».

Au demeurant de tels cas sont rares, certes, mais l’humble serviteur de l’État veille sur sa santé et a été promu au poste d’inspecteur général du ministère de l’Agriculture et du Développement Rural depuis le 1er février 2016, ils sont quelques-uns qui peuvent se vanter de cet exploit. N’est-ce Yasser Arafat ? Simple miracle de Dieu, sorcellerie ? Mystère !

Rejoignez notre newsletter!