Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 20Article 624148

Actualités of Wednesday, 20 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Covid-19 : les syndicats du Cameroun livrent Manaouda à Paul Biya

Les syndicats du Cameroun livrent Manaouda à Paul Biya Les syndicats du Cameroun livrent Manaouda à Paul Biya

Déjà embourbé dans le scandale financier de la gestion du fonds spécial Covid-19, le ministre de la santé Manaouda Malachie fait encore l’actualité avec sa note prise le 14 octobre 2021 pour amener les fonctionnaires à se faire vacciner. Le Collectif des Syndicats des Enseignants du Cameroun ( SNAES, SNICOMP, SNUIPEN, SNIEB, SNAEF, FECASE, ODE, ONEPS, SNEPMA, SYNTESPRIC, SYNAEPCAM, CATTU, TAC, FESER...) dénoncent ce qui apparait comme une obligation vaccinale et appellent le président de la République Paul Biya au secours. Dans la lettre adressée au chef de l’Etat, ils indiquent que jusqu’à présent aucune disposition légale ne prescrit l’obligation de la vaccination au Covid-19 au Cameroun.

CamerounWeb vous propose l’intégralité de la lettre

À
Monsieur le Président de la République.
Objet : Atteintes aux droits et libertés individuelles des Camerounais.
Excellence,

Les Responsables des syndicats des enseignants du Cameroun constatent, pour le regretter amèrement qu'un certain nombre de mesures visant à rendre la vaccination contre la COVID 19, sont entrain d'être prises par certaines Autorités administratives.

Il s'agit du Ministre de la Santé Publique, du Gouverneur de la région de l'Est , et du Préfet du département de la Kadey, qui interdisent l'accès aux locaux abritant leurs services, à toute personne non vaccinée.

La goutte d'eau qui semble déborder le vase, est cette note d'information No 000019/N/MINFOPRA/MINSANTE du 14 octobre 2021, instituant une campagne gratuite de vaccination contre la COVID 19 tout au long du mois de novembre 2021, pour tous les agents de l'Etat encore actifs, ou ayant été admis à faire valoir leurs droits à la retraite.

Excellence,
Qu'il nous soit permis de rappeler que le Cameroun est une République, un État de droit; qu'à l'heure actuelle, aucune disposition légale n'a été prise par notre Parlement, pour rendre cette vaccination obligatoire;
que la soumission à une quelconque mesure vaccinale contre la COVID 19 doit rester libre, éclairée et expresse.

Qu'il nous soit également permis de rappeler que le Conseil Européen des Droits de l'Homme à travers sa Résolution 2361/2021 du 02 janvier 2021 affirme que << Personne ne peut être vacciné contre sa volonté et sous la pression.>>

Qu'il nous soit enfin permis de rappeler que certains pays tels que la France, l'Italie, les États-Unis qui ont obligé leurs populations à se vacciner bien avant le Cameroun, remettent en question l'efficacité de ces vaccins en les interdisant dorénavant à ces mêmes populations.

Compte tenu de ce qui précède, les Responsables des syndicats des enseignants du Cameroun ,
Marquent leur opposition à toutes formes d'obligation vaccinale contre la COVID 19 auprès des agents de l'Etat relevant des Ministères en charge de l'éducation, tel que le prévoit la note d'information sus-citée.

Réitèrent que la vaccination à l'heure actuelle, n'est pas une priorité, non seulement au moment où de nombreuses solutions curatives contre la COVID 19 issues de la phytothérapie et de la médecine moderne sont largement connues, mais aussi au moment où l'école républicaine est en proie à de multiples maux qui la minent, et dont la résolution a été orientée vers l'organisation du Forum National de l'Education, fortement sollicitée par les syndicats.

Se réservent le droit de lancer une grève nationale pour contester une probable campagne de vaccination obligatoire pour les enseignants et assimilés.
Très haute considération.
Fait à Yaoundé le...
Pour le Collectif des Syndicats des Enseignants,
(é)
Roger Kaffo Fokou.

Rejoignez notre newsletter!