Vous-êtes ici: AccueilActualités2022 01 06Article 635239

Actualités of Thursday, 6 January 2022

Source: www.camerounweb.com

Covid-19 et variant Camerounais : la Suisse envoie un message clair à son ‘ami’ Paul Biya

Image du couple présidentiel en Suisse Image du couple présidentiel en Suisse

• La Suisse prend clairement position sur le variant Camerounais

• La Suisse n’a pas t’inquiétude majeure par rapport à ce nouveau variant

• Cette réaction apporte de l’eau au moulin des autorités camerounaises

Depuis quelques jours, le Cameroun fait la Une de l’actualité dans le registre du Coronavirus avec la découverte d’un nouveau variant qui proviendrait du Cameroun. Cette information est tournée en boucle par les tabloïds de par le monde entier. Cette situation a pris de l’ampleur et a d’ailleurs suscité une réaction énergique des autorités camerounaises qui ont remis en cause ce qui est relayé de part et d’autres.

L’Europe est en état d’alerte maximale puisque ce variant a été découvert à l’INH de Didier Raoult à Marseille.

Ce matin, la presse Suisse revient sur la position des officielle helvètes sur ce nouveau variant en provenance du Cameroun. « Un nouveau variant du Covid a été découvert dans le sud de la France début décembre par les chercheurs de l’IHU Méditerranée Infection à Marseille, un établissement dirigé par le professeur Didier Raoult. Doté de 46 mutations sur la protéine Spike, il a été détecté chez douze personnes dans la région des Alpes-de-Haute-Provence et serait originaire du Cameroun. La découverte a été prépubliée le 29 décembre et doit encore être avalisée par la communauté scientifique. Mais pour l’instant, ce nouveau variant, baptisé provisoirement B.1.640.2, n’inquiète guère l’OFSP », indique le site suisse .lematin.ch.

L’OFSP étant l’Office fédéral de la santé publique, il reste l’autorité publique qui est en charge la gestion de la pandémie en Suisse.
Cette réaction traduit sans toute celle des autorités politiques Suisses. Qui parle de Suisse à un Camerounais, parle nécessairement du deuxième pays de Paul Biya, où il passe beaucoup de temps en dehors du Cameroun.

Rappelons que selon une pré-étude réalisée par un groupe de chercheurs de l’IHU, et publiée le 29 décembre, le nouveau variant « est porteur de 46 mutations et de 37 délétions, dont 23 sont localisées sur la protéine spike ». Les auteurs de l’étude ont toutefois noté qu’il est trop tôt pour spéculer sur les caractéristiques virologiques, épidémiologiques ou cliniques de ce variant IHU sur la base de ces 12 cas ». D’après Philippe Corson, professeur en pharmacie et virologue au sein de l’IHU de Marseille, vingt cas du nouveau variant sont recensés pour le moment et on en sait encore peu sur lui.

Rejoignez notre newsletter!